Accueil / Grossesse / Virus Zika : les impacts à connaitre pour les femmes enceintes

Virus Zika : les impacts à connaitre pour les femmes enceintes

La ministre de la Santé, Marisol Touraine était ce jour l’invitée de France Info, elle a fait part de son inquiétude sur le virus Zika qui sévit actuellement dans plusieurs régions du monde et notamment dans certaines parties de l’Amérique du sud et des Caraïbes, elle a rappelé les conséquences néfastes de ce virus sur les femmes enceintes et pour le fœtus et elle recommande à toutes les futures mères de la métropole d’éviter de se rendre dans ces départements et collectivités d’outre-mer.

Le virus Zika peut conduire la mort in utero

Pourquoi le virus Zika agit-il seulement sur certaines femmes enceintes, existe-t-il des risques pour l’enfant et pourquoi ce virus peut-il arriver jusqu’en France, comment s’en prémunir efficacement ? Pour toutes ces questions que les femmes se posent à juste titre, le corps médical ne peut pas donner de réponse définitive. Une femme qui contracte le virus de Zika peut contaminer son enfant, la première issue pour le fœtus est la mort in utero en raison d’une atteinte cérébrale et pour ceux qui naissent avec une microcéphalie, divers handicaps moteurs et cérébraux peuvent atteindre l’enfant. Dans certains pays les malformations ont donné lieu à des interruptions de grossesse volontaires, toutes ces conclusions ont été expliquées par plusieurs professeurs des maladies infectieuses et tropicales qui exercent au CHU de Fort-de-France.

Les bébés sont exposés à une microcéphalie

Une femme enceinte peut être infectée par le virus Zika sans le savoir d’où le risque pour l’enfant qu’elle porte. Des études sont actuellement en cours pour mieux comprendre la relation entre le virus et les microcéphalies et si vraiment il existe un lien entre la maladie et le virus. La précaution que préconise la ministre de la Santé Marisol Touraine est-elle justifiée ? Même si la relation entre le virus et les malformations cérébrales ne sont pas vraiment établies, le risque demeure et la prudence est de mise pour éviter toute contagion inutile. Rappelons qu’une microcéphalie est une anomalie à hauteur de la boite crânienne avec un diamètre de la tête inférieur à la normale.

Aucun médicament ne traite réellement le virus Zika

Pour l’heure, il n’existe aucun médicament spécifique ni aucun vaccin pour combattre le virus Zika, les seuls remèdes demeurent les antalgiques pour soulager les douleurs. Les femmes enceintes restent les plus exposées au virus puisque des malformations congénitales sont susceptibles de se développer sur le fœtus, il est donc plus prudent de ne pas se rendre dans les zones où ce virus est actif. Quant à la France, espérons qu’il ne débarque pas dans les valises de quelques voyageurs.

Grossesse, Pixabay – mvorocha

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Un lit pour bébé

Les couches pour bébé sont maintenant louées

L’hygiène des bébés nécessite de les changer de couches plusieurs fois par jour ce qui …

Réagissez !