Vitamine B3 : des fausses couches évitées grâce à cet apport

La plupart des fausses couches ont lieu très tôt dans la grossesse, c’est une source d’appréhension chez les futures mères. Il y a de nombreuses causes responsables, elles ne sont pas toujours identifiables. Contrairement à certaines idées reçues, les activités quotidiennes ne provoquent pas de fausses couches. Lorsque l’on attend un enfant, on peut tout à fait avoir des relations sexuelles, continuer à travailler sauf si l’on manie des produits chimiques, faire de l’exercice. De nombreuses femmes vivent des moments de dépression suite à une fausse couche.

Grossesse

La fausse couche peut provoquer un état de stress, des inquiétudes, une remise en question reliée à la maternité

Les femmes âgées de plus de 35 ans ont 20% de risques de faire une fausse couche, à 40 ans, il est de 40%, à 45 ans, il est de plus 80%. En revanche le fait d’avoir fait un IVG n’aurait pas une incidence. Dans la majorité des cas, il n’est pas possible de prévenir une fausse couche puisqu’elle est souvent liée à des anomalies de l’embryon. Cependant une femme pourrait en réduire les risques en adoptant des gestes simples comme l’arrête d’alcool, de tabac. Si une femme a subi plusieurs fausses couches, il est conseillé de procéder à un examen approfondi de la mère, du père afin d’identifier les causes possibles. Une nouvelle étude pourrait redonner le sourire à toutes ces femmes qui redoutent cet phénomène.

En France, plus de 200.000 femmes subissent une fausse couche chaque année

Les scientifiques australiens expliquent dans une nouvelle étude qu’une molécule est responsable de la fausse couche, cela  pourrait être évité grâce à la vitamine B3. Selon eux, elle est présente dans la viande, les légumes et elle guérirait les déficiences de cette molécule, plus de douze ans de recherche ont été nécessaires pour mettre au point des résultats très prometteurs. La prochaine étape va consister à mettre au point un test de diagnostic afin de détecter cette molécule, d’identifier ensuite les femmes à risque. Pour l’instant, ces premiers résultats n’ont pas été vérifiés sur l’être humain, seulement sur des souris. Les scientifiques conseillent aux femmes en attendant confirmation de se limiter aux multivitamines spécifiques pour la grossesse.

Grossesse, Pixabay – mvorocha

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Un lit pour bébé

Les couches pour bébé sont maintenant louées

L’hygiène des bébés nécessite de les changer de couches plusieurs fois par jour ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *