Accueil / High-Tech / Colibri roux : Doodle avec méduse bleue, poisson-globe, bousier, macaque japonais

Colibri roux : Doodle avec méduse bleue, poisson-globe, bousier, macaque japonais

Ce Doodle réunit 6 espèces à savoir le colibri roux, la méduse bleue, le macaque japonais, le bousier et le caméléon casqué et le poisson-globe.

[media-credit name= »Google » align= »alignnone » width= »450"]Colibri roux, Doodle[/[/media-credit]urquoi le Doodle de ce mardi 22 avril met-il en valeur autant d’espèces ? Le colibri roux, la méduse bleue, le macaque japonais, le bousier ainsi que le caméléon casqué et le poisson-globe ont tenu à s’afficher en tête du moteur de recherche dans le but de vous souhaiter une bonne Journée de la Terre. Cette dernière est célébrée depuis 1970 aux États-Unis. À cette époque, Gaylord Nelson encourageait les étudiants à mettre en place des projets spécifiques. Ces derniers avaient pour objectif de sensibiliser autrui sur l’environnement. Google vous propose ainsi d’en apprendre davantage sur ces espèces en cliquant sur le Doodle et sur la loupe.

Un Doodle pour la Journée de la Terre

Ainsi, le colibri roux est une espèce d’oiseaux qui appartient à la famille des Trochilidae. Le macaque japonais fait partie des primates et il est visible sur les îles du Japon. Aujourd’hui, cette espèce est la plus étudiée. Le caméléon casqué est une espèce de sauriens et pour le rencontrer il faudra aller au Yémen ou en Arabie Saoudite. Il faut noter que le mâle peut atteindre 50/60 cm de long et il est facile de le distinguer d’une femelle grâce à ces rayures jaunes, orange et vertes. Le poisson-globe est connu sous l’appellation Fugu et il faut noter qu’il est présent en Méditerranée orientale.

6 espèces à découvrir sur Google

Dès qu’il se sent menacé, il se gonfle d’eau et ce poisson-globe contient un poison très toxique. Ce Doodle propose également de découvrir le bousier qui est un insecte coléoptère coprophage. Ces petites bêtes se nourrissent d’excréments et de résidus. Enfin, Google met en avant une méduse bleue qui est aussi appelée Aurélie ou encore méduse lune. Ces méduses sont présentes dans de nombreux océans et les mers du globe. En ce qui concerne la piqûre, elle n’est pas très urticante, mais certaines personnes peuvent souffrir de vives douleurs et d’une inflammation temporaire.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Ordinateur

e-santé : les Français tombent amoureux de la technologie

Un dernier sondage sur la télémédecine montre que la plupart des Français accordent leur confiance …

Réagissez !