LOADING

Type to search

Tags:

Curiosity sur Mars : un cadeau de la part du rover de la Nasa

3 années ago
Share

Curiosity est parti sur Mars depuis 2 ans pour la Terre, mais ce délai correspond en réalité à un an sur la planète rouge.

Curiosity sur MarsCuriosity sur Mars pour sa 1ère année martienne

[/media-credit] Curiosity sur Mars pour sa 1ère année martienne

Curiosity a posé sa première roue sur Mars le 6 août 2012 à 5h31 UTC et depuis le robot de la Nasa enchaîne les prouesses. Il est dans une phase assez complexe puisque les premières usures sont apparues notamment au niveau des roues. Ces dernières n’apprécient pas réellement le sol de la planète rouge. Cela pourrait donc entacher à l’avenir le bon déroulement de sa mission et la Nasa serait ainsi contrainte de le diriger vers une zone moins accidentée si l’usure augmente.

Curiosity célèbre sa première année martienne

Curiosity a rempli son objectif puisqu’il devait parcourir Mars pendant une année martienne qui correspond à 669 jours solaires martiens ou 687 jours solaires terrestres. Par conséquent, par rapport à la Terre, Curiosity célèbre sa deuxième année sur la planète rouge, mais par rapport à Mars, il fête sa première année d’expédition. Le rover de la Nasa a donc décidé de s’offrir un petit cadeau à savoir un souvenir de son passage sur Mars en diffusant un selfie. Ce n’est pas le premier puisque le rover a envoyé depuis sa position une multitude de photos en deux ans d’activité.

Curiosity, le roi du selfie au cœur d’une vidéo

Depuis son arrivée, les découvertes de Curiosity ont été nombreuses puisqu’il a permis à la Nasa d’en apprendre davantage sur le passé de Mars. Les scientifiques savent désormais que la planète rouge était un peu plus accueillante auparavant et l’eau a sans doute coulé au vu des traces référencées par le rover. Curiosity est également au cœur d’un reportage sur YouTube piloté par Matt Heverly et Ashwin Vasavada. Les amateurs peuvent ainsi découvrir son périple lors de cette première année martienne. Le programme est assez long, car Curiosity n’a pas chômé.

Le reportage de Curiosity sur Mars

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *