Accueil / High-Tech / Curiosity et Mars : le rover traverse un ancien glacier

Curiosity et Mars : le rover traverse un ancien glacier

Curiosity a fait sensation avec son selfie pour sa 1ère année martienne. Le rover de la Nasa a repris le travail notamment en traversant un ancien glacier.

Curiosity sur Mars
[/media-credit] Curiosity sur Mars
Curiosity a célébré ses 687 jours terrestres sur Mars, mais il n’a toutefois pas terminé sa mission. En effet, le robot de la Nasa a repris ses activités en partant à la découverte d’un ancien glacier. Les scientifiques estiment qu’il y a 3500 millions d’années, le cratère de Gale était recouvert par de l’eau extrêmement froide. Par conséquent, un glacier était observé comme le montre la simulation faite par la Nasa. Il faut noter que la planète rouge et la Terre ne seraient pas aussi différentes. En effet, le visage que possédait Mars durant son passé aurait été similaire à celui visible sur notre planète.

Curiosity étudie un paysage qui était semblable à l’Alaska

Par conséquent, le glacier traversé par Curiosity aurait été à l’origine d’un paysage semblable à celui observé en Alaska. Après de multiples études, les scientifiques sont en mesure d’indiquer que la planète rouge était plus accueillante et que l’eau coulait abondamment. Cela peut paraitre assez surprenant au vu du visage actuel de Mars, mais Curiosity a fait des découvertes qui ont confirmé ces données. De plus, la Nasa précise que des glaciers étaient présents dans l’hémisphère nord.

Curiosity traverse un ancien glacier sur Mars

Ces informations ont donc été au cœur de l’enquête de Curiosity qui a eu l’occasion d’étudier le cratère de Gale. Alberto Fairen de l’Université Cornell aux États-Unis explique que ce lieu était recouvert par les glaciers et ils étaient étendus jusqu’à Aeolis Mons. Dans les zones de basses altitudes, il y avait par conséquent des rivières ainsi que des lacs et l’eau était sans doute très froide. Ces données sont importantes, car cet élément est essentiel pour le développement de la vie. Avec une quantité aussi élevée d’eau, Mars aurait pu accueillir une forme de vie.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !