Accueil / High-Tech / Curiosity sur Mars : une étrange identification de méthane

Curiosity sur Mars : une étrange identification de méthane

Curiosity sur Mars a identifié du méthane et ce composé organique est généralement lié à la vie. Cette dernière est au cœur de spéculations.

Curiosity
Curiosity

Curiosity est sur Mars et il continue sa mission. Sa nouvelle découverte est à la fois surprenante et intrigante puisqu’il a identifié du méthane. Ce composé organique n’est pas anodin pour les scientifiques, car il est l’un des éléments nécessaires pour le développement de la vie. Il y a quelques jours, le rover de la Nasa surprenait une nouvelle fois la communauté d’experts avec une autre découverte. Au vu des analyses qu’il a eu l’occasion de réaliser, Curiosity a pu constater que le cratère de Gale était en réalité un immense lac de plusieurs dizaines de kilomètres.

Curiosity découvre sur Mars du méthane éventuellement lié à la vie

Curiosity continue d’enchainer les prouesses sur Mars et il avait pu révéler par le biais des études que le mont Sharp avait été construit par un amas de sédiments. Couplées à l’identification de méthane sur la planète rouge, ces découvertes sont très intrigantes et rapprochent ainsi la Nasa de trouver la réponse à la question que de nombreux passionnés se posent : Mars a-t-elle accueilli la vie ? John Grotzinger précise que cela pourrait « signaler la présence d’une vie microbienne passée ou actuelle ». La nouvelle analyse publiée dans la revue Science montre que le robot perfectionné de l’Agence spatiale américaine a identifié une forte concentration de méthane dans l’air.

Curiosity évoque le méthane sur Mars depuis Twitter

Jusqu’à maintenant, Curiosity avait relevé sur Mars des concentrations quasi inexistantes de composés organiques. Les scientifiques ne sont pas en mesure de fournir d’explications concernant cette présence de méthane, mais ils estiment qu’il y a eu sans doute une source localisée qui est à l’origine de ce gaz. La prudence est tout de même de mise, car la présence de ce composé ne signifie pas que la planète rouge est habitée. Toutes les spéculations sont toutefois envisagées comme celles qui annoncent une présence de bactéries dans le sous-sol de Mars. Curiosity est toutefois euphorique sur son compte Twitter.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !