Accueil / High-Tech / La découverte d’une exoplanète reine courtisée par trois soleils

La découverte d’une exoplanète reine courtisée par trois soleils

Non, vous ne rêvez pas, la réalité a dépassé la fiction de l’univers de Star Wars et sa fameuse planète répondant au nom de Tatooine jouissant du privilège d’être entourée de deux soleils. La découverte de HD 131399Ab (longue vie aux exoplanètes baptisées toujours avec somme toute poésie), qui a de quoi nous époustoufler, est un chef d’oeuvre, par son privilège inédit d’une caractéristique notoire : cette exoplanète est en effet la seule à ce jour qui est pourvue de trois soleils. Cette configuration astrale semblait pourtant ne pas être possible avec deux facteurs qui paraissaient insurmontables : en toute logique, l’orbite de cette planète devrait être très instable et elle devrait être rapidement éjectée du système auquel elle appartient. Se jouant des règles régissant l’univers, HD 131399Ab, est vraiment prodigue de surprises.

Exoplanète

Comment une telle découverte astronomique a-t-elle été rendue possible ? En termes de moyens humains et en termes de moyens technologiques ?

Cette découverte de plusieurs astronomes, dont les travaux ont été publiés jeudi dans une très sérieuse revue américaine Science, s’est effectuée grâce à l’Université d’Arizona, par le biais d’une technique d’imagerie directe développée pour le Très Grand Télescope (VLT : Very Large Telescope) de l’Observatoire européen austral (en anglais, European Southern Observatory : ESO), au Chili. Cette nouvelle technique a été rendu possible par un nouvel outil astronomique, Sphere, qui est très efficace, pour traquer les exoplanètes inconnues. HD 131399Ab est située à environ 320 années lumière de la Terre.

C’est loin, vu de notre appréhension de l’espace mais vraiment proche à une distance à l’image de la dimension impressionnante de ce système, qui se situe, dans la constellation du Centaure, localisée dans l’hémisphère sud -en termes de visibilité depuis la Terre-, et figurant parmi les plus grandes d’un magnifique ciel étoilé à contempler sans commune mesure par sa richesse.

Une exoplanète qui certes bénéficie d’être en orbite autour de ces trois soleils mais suivant un équilibre stable sur lequel plane une menace

Notons que cette exoplanète est âgée de 16 millions d’années seulement mais arbore une masse colossale puisque équivalente à 4 fois celle de Jupiter. Le bronzage y est vraiment déconseillé puisqu’elle affiche des températures dantesques avec une moyenne de 580°C. Avec une orbite d’environ 80 unités astronomiques, l’année sur cette planète dure 550 de nos années. La moitié de l’année (soit en calcul mental 275 de nos années passées sur la planète Terre), ce sont 3 soleils qui sont visibles dans le ciel de HD 131399A se révélant terriblement gâtée.

Ce qui est époustouflant avant la découverte de cette exoplanète, est incontestablement la vérité assise qu’un tel système ne pouvait aucunement être stable. Depuis sa naissance, son orbite est donc stable ce qui est un atout indéniable pour cette exoplanète ayant vu le jour sous 3 soleils. L’équilibre des forces entre ces 3 étoiles reste fragile : une seule petite perturbation, et HD 131399Ab pourrait être éjectée du système.

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Ordinateur

e-santé : les Français tombent amoureux de la technologie

Un dernier sondage sur la télémédecine montre que la plupart des Français accordent leur confiance …

Réagissez !