Accueil / High-Tech / Exoplanètes : l’eau détectée par Hubble est décevante

Exoplanètes : l’eau détectée par Hubble est décevante

Les exoplanètes scrutées par Hubble ont révélé une surprise, l’eau détectée dans l’atmosphère s’avère être décevante. La quantité n’est pas celle escomptée.

Hubble, le chasseur d'exoplanètes
[/media-credit] Hubble, le chasseur d’exoplanètes
Hubble est déjà l’auteur de nombreuses découvertes en matière d’exoplanètes. L’une de ses dernières recherches s’est avérée surprenante, car la quantité d’eau n’est pas celle escomptée. Il faut noter que cet élément est indispensable, car généralement sa présence peut être synonyme de vie. Cette dernière est au centre de nombreuses préoccupations puisque les scientifiques tentent de savoir si les humains sont les seuls sur cette planète. Par conséquent, des astrophysiciens ont décidé de s’attaquer à la pollution, car elle pourrait laisser présager une vie extraterrestre.

Les exoplanètes étudiées par Hubble sont décevantes

La nouvelle étude réalisée à l’aide du télescope Hubble a été effectuée par l’institut d’astronomie de l’Université de Cambridge situé au Royaume-Uni. L’objectif concernait la détection d’eau et ces exoplanètes baptisées HD 189733b, HD 209458b et WASP-12b sont situées entre 60 et 900 années-lumière de notre planète. Les scientifiques ont jeté leur dévolu sur ces exoplanètes, car l’environnement était propice à la formation de vapeur d’eau. En effet, les températures avoisinent les 900 degrés et elles atteignent même 2200 degrés. En regardant avec précision leur atmosphère, ils ont constaté que la quantité n’était pas celle attendue puisqu’elle atteint seulement un dixième voir un millième des prévisions.

Pas autant d’eau dans l’atmosphère des exoplanètes

Par conséquent, ces exoplanètes se sont avérées décevantes et cela remet donc en question les estimations faites par les communautés de scientifiques. En effet, ces derniers se sont peut-être trompés pour d’autres exoplanètes et les auteurs de cette recherche estiment qu’à l’avenir, il ne serait pas surprenant si les résultats d’autres études montrent une quantité d’eau plus faible. L’Univers possède donc encore de nombreux mystères que les humains sont loin d’avoir percés. Le nouveau télescope permettra peut-être d’obtenir quelques avancées.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

données perdues

Mes données sont-elles perdues ?

Vous venez par erreur de supprimer un fichier très important et malheureusement vous n’avez pas …

Réagissez !