LOADING

Type to search

Extraterrestres : la pollution serait une piste pour les trouver

3 années ago
Share

La vie extraterrestre intrigue les scientifiques qui tentent de trouver un moyen pour découvrir d’éventuels aliens à l’aide de la pollution.

Extraterrestre

[/media-credit] Extraterrestre

Les humains ne seraient pas si différents des extraterrestres, car ils seraient également des pollueurs si toutefois une vie existe réellement sur une autre planète. Les scientifiques sont obnubilés par ce projet puisque l’exploration de l’Univers a pour objectif de répondre à une question : les hommes sont-ils les seuls êtres vivants ? Par conséquent, des astrophysiciens qui travaillent pour le Centre Harvard Smithsonian ont décidé de s’attaquer à la pollution, car selon eux, ce serait une piste pour trouver ou du moins localiser la vie extraterrestre.

La vie des extraterrestres potentiellement polluante

Après l’exploration d’une partie de la Lune, les humains ont décidé de lancer celle de Mars, mais le projet s’avère être complexe. Curiosity a donc été envoyé sur la planète rouge pour tenter de savoir si par le passé une vie extraterrestre avait été possible. Au vu des résultats, la réponse pourrait être affirmative, ce qui a donc nourri l’imaginaire des scientifiques. Les astrophysiciens ont par conséquent décidé de détecter d’éventuelles traces de pollution en scrutant l’atmosphère des planètes présentes dans l’Univers. Si l’étude s’avère être positive, cela pourrait signifier qu’il y a des pollueurs et donc une vie extraterrestre.

Les extraterrestres et le télescope James Webb

Le concept s’avère être une première, mais la méthode n’est pas novatrice. En effet, les scientifiques sont déjà capables de détecter dans les atmosphères des planètes la présence de méthane ou encore d’oxygène. Il faut noter que la recherche entreprise par ces scientifiques ne pourrait pas détecter qu’une vie extraterrestre actuelle. Ils précisent que certains polluants sont susceptibles de perdurer pendant près de 50 000 ans alors que d’autres disparaissent après quelques années. Ce projet pourra également être épaulé par le télescope James Webb qui est beaucoup plus performant que Hubble qui est déjà à l’origine de nombreuses découvertes.

1 Comments

  1. tonyboy 1 août 2014

    « les hommes sont-ils les seuls êtres vivants ?  » euh… non, il y a aussi les escargots, les limaces et plein d’autre truc sur terre !

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *