Accueil / High-Tech / Google + : le départ de Vic Gundotra pourrait sonner la fin du réseau

Google + : le départ de Vic Gundotra pourrait sonner la fin du réseau

Google + était dirigé par Vic Gundotra et après son départ de Mountain View, l’avenir du réseau social serait menacé. Il pourrait être supprimé.

[media-credit name= »Jolie O’Dell » align= »alignnone » width= »450"]Vi Gundotra[/[/media-credit]s activités de Google + avaient été confiées à Vic Gundotra qui était également le vice-président de Google. Nous apprenons aujourd’hui que le géant de l’Internet s’est séparé de cette pointure et les répercussions pour le réseau social pourraient être néfastes. Dans un message, affiche sur son compte Google + Vic Gundotra « annonce [s[son]épart de Google, après presque 8 ans ». Il ne donne pas davantage d’informations, mais selon une source relayée par TechCrunch, il s’agirait d’une éviction. Cette dernière serait notamment expliquée par l’échec de la surcouche sociale de Mountain View.

Le réseau social ne séduit pas vraiment

Google + avait vu le jour en 2011 alors que Facebook devenait le leader dans ce domaine. Google pensait qu’il était possible de rivaliser sur ce terrain et c’est de cette manière que la plateforme a pu voir le jour. Désormais, il est intégré dans de nombreuses stratégies de référencement même si l’attribution des « +1 » et le positionnement dans Google ne semblent pas liés. Google + est également un réseau social apprécié et il avait eu l’opportunité de se frotter à Twitter dans les classements.

Vers une fermeture de Google + ?

Avec le départ de Vic Gundotra, son avenir semble donc compromis, car plusieurs remaniements seraient observés. L’équipe en charge des Hangouts devrait être affiliée à celle d’Android, le système d’exploitation de Google qui recevra également les employés liés aux photos. Au fil du temps, Google + pourrait donc fermer ses portes, mais cette éventualité n’a pas encore été confirmée par le géant de l’Internet. Dans tous les cas, Vic Gundotra était le fervent défenseur du réseau social, avec son départ, il est possible de se douter que Google ne fera pas de son réseau social une priorité. Les mises à jour et les éventuelles améliorations pourraient donc ne jamais voir le jour.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

Réagissez !