Google : la CNIL tape encore du poing pour le droit à l’oubli

Google visé par la CNIL une nouvelle fois doit se soumettre aux exigences et appliquer les demandes concernant le droit à l’oubli et donc de la protection des données.

Google
Google / Crédit Photo : Pixabay – FirmBee

La CNIL revient sur le devant la scène en tapant du poing sur la table pour signifier à Google son mécontentement. Les deux parties se confrontent depuis un moment sur la question du droit à l’oubli. Ce dernier concerne la protection des informations personnelles et l’internaute est en mesure de demander la suppression des données. Ce procédé est important notamment pour les personnes qui voudraient que des informations sur leur personne disparaissent de la toile.

Google disputé par la CNIL à propos du droit à l’oubli

En effet, sur Internet, tout est marqué de façon indélébile, car les photos, les réactions, les avis ou encore les vidéos ont tendance à transiter d’une page à une autre et la suppression d’une information est complexe et relève du parcourt du combattant. Toutefois, la CNIL exige que le droit à l’oubli soit ouvert à tous et dans le monde entier. De ce fait, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés a proposé un délai de deux semaines. Au cours de ce laps de temps, la firme de Mountain View est invitée à faire appliquer ce droit à l’oubli.

La CNIL pourra punir Google en cas de réponse négative

Lorsque les internautes en font la demande, Google doit donc supprimer les extensions et supprimer tous les liens qui ont fait l’objet de cette requête. La CNIL aurait pu mettre discrètement Google en demeure, mais elle a décidé de partager un communiqué de presse pour que l’information soit diffusée à grande échelle. Avec une telle propagation, la demande de la CNIL aura peut-être plus de poids et Google se sentirait ainsi obligé de répondre rapidement et de manière positive à la requête. Toutefois, Mountain View est en mesure de ne pas satisfaire cette demande, mais la commission se réserve le droit d’appliquer des sanctions.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Mobile

Addiction : un jeu mobile provoque la perte de son œil à cause d’un abus

Après avoir joué au jeu King of Glory sur son smartphone pendant de nombreuses heures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *