Accueil / High-Tech / Jeux vidéo : certains opus favoriseraient la délinquance

Jeux vidéo : certains opus favoriseraient la délinquance

Les jeux vidéo rencontrent un succès non négligeable sur ce marché international très concurrentiel. Une étude les pointe du doigt avec insistance.

Jeux vidéo
[/media-credit] Jeux vidéo
Le monde des jeux vidéo a évolué ces dernières décennies puisque certaines consoles sont susceptibles de mettre en avant une immersion très impressionnante. Par conséquent, les adultes, les adolescents et de plus en plus d’enfants plébiscitent des plateformes comme la PS4, la Xbox One ou encore les consoles portables. Toutefois, une étude s’est attaquée à ce milieu qui est régulièrement pointé du doigt, car il y a des jeux réputés pour être violents. La revue Personality and Psychology a publié les résultats qui ne devraient pas combler cette industrie qui pèse des millions de dollars.

Les jeux vidéo ont un impact sur l’égo des joueurs

Certains jeux vidéo destinés à des adultes mettent en avant une réelle violence qui peut modifier le comportement des joueurs. Par conséquent, des opus seraient susceptibles de favoriser la délinquance, la consommation d’alcool, de tabac… Les chercheurs ont constaté que les jeux vidéo avaient un impact sur le comportement des jeunes qui ont parfois du mal à faire la différence entre la réalité et le virtuel. Selon le co-auteur de cette enquête, le professeur James Sargent, cette étude se démarque des précédentes, car elle met en avant pour la première fois un fait inédit.

Des jeux vidéo liés à des comportements risqués

Selon lui, l’étude portée sur Spiderman, Manhunt et Grand Theft Auto permet de constater que les jeux vidéo qualifiés comme violents peuvent « inciter les adolescents à avoir des comportements violents » et même les « encourager à la consommation d’alcool et de tabac ». De plus, comme ces jeux auraient un impact sur leur égo, les joueurs auraient des comportements risqués que ce soit sexuellement ou au volant. La situation la plus dangereuse consiste à perdre son identité en s’identifiant pleinement aux personnages.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

16 commentaires

  1. J’ai jamais lu autant d’imbécilité de toute ma vie.
    J’en ai marre de vos conneries.

    C’est vrai moi je pense que mes enfants iront plutot regarder secret story et les chtis a mikonos ! Ca sera beaucoup plus instructif et moins débile !

    Changeons le monde s’il vous plait.. arretez de faire ce genre d’article totalement bidon qui donne raison a Mme. Pipi et Mr. Caca les bobos qui achètent GTA a leur enfant de 5 ans et qui s’étonne de la violence du jeu.

    PUTIN MAIS MERDE.

  2. Vous n’allez pas dire que quand vous jouez et que vous perdez subitement, vous n’avez pas de pulsions, de cris ? C’est ce changement de comportement brutal qui peut poser problème car dans certains cas la pulsion ne retombe pas.

  3. j’ai relayé votre article. mais c’est vrai que le débat est sans fin car on peut trouver tout et son contraire dans l’étude des jeux vidéos

  4. Ouah trois jeux « analysés » dis donc, vous n’avez pas peur que ça soit trop représentatif des dizaines de milliers de titres qui existent ?
    L’étude a analysé combien de personnes ? Quel sexe ? Quel classe d’âge ? Quel milieu social ? Quels antécédents chez ces joueurs ? Est-ce que c’est le fait de jouer à un jeu vidéo qui induit ces comportements ou est-ce que le constat est le même devant un film réputé violent ? Devant des images violentes tout court ?
    Encore un travail de journaliste rondement mené… on ne sait même pas comment la dite étude a été menée -_-

  5. La diatribe contre le jeu video qui génère des comportements violents est tellement éculée que vous vous rendez ridicules à relayer ce type d’études qui n’ont aucune valeur scientifique et basées sur aucunes données objectives. Pourquoi ne pas titrer : les jeux videos ont un impact, ils peuvent rendre les joueurs gentils et serviables ? en effet on incarne plus souvent des héros que des bad guys non ?

    Remplacez les mots jeux video par les mots rock and roll ou comics et on remonte 40 ans en arrière.

    Lamentable et complètement retrograde

    Allez donc jouer à Journey, ninokuni ou child of light cela vous ouvrira un peu l’esprit….

  6. Dites les journalistes vérifiez ce que vous écrivez.,, un fait inédit ?pour la première fois ? C est la centième pseudo analyse sans méthodologie démontrée…
    Et il y en a cent qui disent le contraire sans la moindre preuve non plus

    Ce qui est sur c est qu un gamin fragile sera influence par tout ce qu il voit : jv, cine, monde reel, copains…

    C est stupide d ecrire un article en prenant fait pour une etude

  7. L’article le plus ridicule qu’il m’ait été donné de lire. Les jeux vidéos n’ont absolument rien à voir avec le comportement violent de certaines personnes. Cela fait plus de 17 ans que je joue minimum 2h/jour, je n’ai jamais bu, je n’ai jamais fumé et je suis bien loin d’être violente. Ces personnes concernées n’arrivent pas a faire la différence entre le réel et le virtuel, c’est un développement qui se fait et qui s’apprend dès l’enfance! C’est tellement facile d’accuser les jeux vidéos, surtout quand on n’y connait rien.

  8. A mon avis, c’est n’importe quoi. C’est pas sur la journaliste qui ne fait que relayer l’information sortie d’un bouquin que je vais cracher, mais j’ai qdmeme de gros doutes sur cette étude, qui fleure bon le sensationnalisme.
    Enfin, il va vendre son bouquin avec le buzz, les idiots vont encore troller là dessus, et voila. En attendant, ça fait plus de 20ans que je joue aux jeux vidéos, j’ai encore tué personne…

    • Une étude américaine sur 5000 adolescents entre 14 et 18 ans dont la moitié avait le droit de jouer a des jeux PEGI 18 (ce n’est pas précisé dans l’article). A quoi ça sert des parents déjà? Et on parle quand même des Etats Unis, le pays ou le port d’arme est autorisé mais ou les oeufs Kinder sont interdit…

  9. Encore une incompétente de journaliste qui va raconté conneries en prenant 1 ou 2 cas isolé pour exemple et qui en fait sa source parce qu’elle savait pas sur quoi écrire …

  10. Ces jeux sont interdits aux moins de 18 ans…

  11. je joue depuis 8 ans aux MMO, je suis pas un psychopathe qui sort dehors et qui va taper la première personne que je vois pour recuperer son « loot » xD. Arrêter avec vos conneries sérieusement, Il faut juste faire comprendre à ces gens là que ça reste un jeu et qu’il est là pour se defouler, faire des choses qu’on ne peut pas faire dans la vrai vie et en profiter, pas de reproduire ces faits dans la vrai vie. Ne pas associer les problèmes de la société qui pousse les gens à faire des conneries avec des jeux vidéo qui sont là que pour notre loisirs.

  12. Heureusement avec les anges de la telerealité ça compense !

  13. J’allume mon PC, je vais dans l’onglet actualité de google, je vois ça, je ferme le PC. Vous me faîtes vomir avec vos conneries.

  14. Vous en avez pas marre de dire des conneries…

Réagissez !