Accueil / High-Tech / Jupiter : une découverte sans précédent concernant la lune Europe sera annoncée ce lundi par la NASA

Jupiter : une découverte sans précédent concernant la lune Europe sera annoncée ce lundi par la NASA

La National Aeronautics and Space Administration (plus connu sous son acronyme de NASA) a annoncé qu’elle tiendra une conférence de presse sensationnelle, ce lundi 26 septembre 2016, à 20 heures (heure française), pour présenter les découvertes les plus récentes ayant résulté d’observations de la lune Europe, sixième satellite de Jupiter par la distance et premier par la taille.

Lune Europe

La NASA promet notamment « des indications surprenantes d’activité » découlant peut-être de la présence d’un océan sous la glace qui pourrait faire de cette lune jovienne, la candidate idéale, après la Terre, pour être porteuse de vie, même sous forme microbienne, au sein du système solaire.

La présence déjà fortement soupçonnée d’un océan souterrain, sous la glace d’Europe, qui pourrait abriter la vie, vient sans doute d’être consolidée par le satellite Hubble

Il s’agit des résultats surprenants d’une campagne d’observations, effectuée avec soin et réussite, par le télescope spatial Hubble, qui n’a rien perdu de son efficacité, depuis son lancement, remontant tout de même au 24 avril 1990. Une belle longévité couronnée de succès pour un bijou high-tech toujours pleinement opérationnel, même si la sonde Juno, lancée cette année, devrait prendre de plus en plus le relais, concernant surtout Jupiter.

D’autres missions précédentes concernant Europe avaient déjà émis des indices sur la présence sur cette lune jovienne, recouverte de glace, d’un océan souterrain : ce fut le cas de la sonde américaine Galileo, qui avait exploré Jupiter et ses lunes de 1995 à 2003,  et avait détecté pour la première fois des indices de la présence sur Europe d’un océan vaste comme notre Lune (soit une superficie supposée, pour le moins impressionnante, de près de 38 millions de kilomètres carrés). Cet océan, supposé salé, pourrait renfermer des éléments essentiels à la vie microbienne (et qui sait peut-être renfermer une faune aquatique ?) : eau, oxygène, carbone, souffre, azote.

Tous les férus d’astronomie sont à l’affût du scoop de ce lundi 26 septembre 2016 qui accouchera peut-être d’une nouvelle historique sur laquelle la NASA ne dit mot pour l’instant

La NASA demeure mutique et joue délicieusement avec nos nerfs, concernant cette présentation désirée. La conférence est, n’oublions pas de le rappeler, programmées pour ce lundi 26 septembre 2016, avec comme porte-paroles légitimes de l’agence spatiale américaine, Paul Hertz, directeur de la division d’Astrophysique de la NASA et William Sparks, astronome émérite au Space Telescope Science Institute, localisé à Baltimore.

La perspective d’une mission robotique sur la lune Europe se renforce de la part de la NASA en 2020 mais l’ESA ne tient pas à se laisser distancer et prévoit le lancement d’une sonde

La NASA avait annoncé officiellement le 2 février 2015, son souhait d’une mission robotique vers le satellite galiléen Europe prévue à partir de 2020 et indiqué en mai dernier la sélection de neuf instruments qui seront à bord du vaisseau spatial. Le budget d’un tel projet s’élèverait selon la NASA à 30 millions de dollars. L’Agence spatiale européenne (ESA), voulant rester dans la course à la vie extraterrestre, a annoncé, quant à elle, l’envoi d’une sonde pour déceler les mystères s’éclaircissant peu à peu de Jupiter et ses lunes, notamment Europe,  à l’horizon 2022.

Lune Europe, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Un seul commentaire

  1. Europe, « premier satellite par la taille ? » c’est sans compter sur Ganymède qui fait 5000 km à l’équateur…

Réagissez !