Galaxy Fold Samsung

Le Galaxy Fold de Samsung se dévoile sous toutes les coutures et c’est le drame

Après les succès de ses derniers appareils, il semble que Samsung connaisse une baisse de régime avec son dernier né. Le test du Galaxy Fold et de son écran pliable, n’est pas franchement concluant et révèle de nombreuses faiblesses.

Un concentré de technologie

Le Galaxy Fold est à mi-chemin entre une tablette et un téléphone. L’idée étant de pouvoir soit l’utiliser en mode téléphone plié, compact et discret. Soit, au gré de ses besoins, de déplier l’appareil pour disposer d’un écran deux fois plus grand ! L’intérieur du téléphone a récemment été mis à nu dans un laboratoire chinois.

  • Dévoilant toute sa complexité, on y trouve notamment deux batteries et deux écrans joints par un mécanisme de pliure. 
  • Six capteurs photo au total dont une caméra avant pour les selfies.
  • Une puce Snapdragon 855, 12 Go de RAM et 512 Go de stockage.
  • L’ensemble des mécanismes sont d’une précision d’horlogerie et expliquent le prix extrêmement élevé du téléphone.

Des tests décevants

Lorsqu’on innove complètement, et c’est le cas avec ce type d’appareil, il faut s’attendre à des problèmes… Dans le cas du Galaxy Fold, ils semblent nombreux !

Les testeurs s’interrogent clairement sur le fait même que l’appareil est été commercialisé ainsi. L’encoche de pliure est particulièrement désagréable à l’usage. Le film polymère protégeant l’écran et indissociable de ce dernier est mal ajusté et accumule rapidement la poussière. Le scrolling est irrégulier selon le sens d’utilisation, tantôt fluide il devient complètement aléatoire dans le sens inverse. L’utilisation de l’appareil plié, oblige la consultation sur un écran plus petit que la moyenne. L’intérêt n’est donc qu’en écran déplié, finalement comme une tablette.

La fragilité de l’ensemble fait aussi débat comparé au prix… Bref il semble que l’appareil, bien que prometteur, est besoin de sérieuses retouches pour tenir toutes ses promesses. La technologie est bien là, maintenant reste à trouver les bons compromis d’assemblage. En attendant, les concurrents prennent de l’avance et à ce petit jeu Samsung risque bien de perdre son avantage, faute d’avoir suffisamment relu sa copie avant de la rendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *