Accueil / High-Tech / Océan : la Terre dissimule une importante étendue d’eau

Océan : la Terre dissimule une importante étendue d’eau

Un océan se trouve généralement à la surface, mais des chercheurs ont fait une impressionnante découverte à 700 km de profondeur.

Une vue de la Terre
[/media-credit] Une vue de la Terre
La Terre possède plusieurs océans, mais il serait possible d’en ajouter un autre sur la liste. A l’aide de 2 000 sismographes, les chercheurs dirigés par Steven Jacobsen ont eu l’occasion d’obtenir de curieuses données en exploitant les informations des ondes. Pour comprendre le cheminement de cette découverte, il faut comprendre le fonctionnement de ces dernières. Lorsque la Terre est touchée par un séisme, les populations obtiennent les effets immédiats puisque le sol tremble. Toutefois, après cet évènement le séisme continu d’impacter la Terre, car les ondes « font sonner [la planète] comme une cloche pendant plusieurs jours ».

La Terre dissimule un océan dont le volume est impressionnant

Cet océan a donc pu être découvert avec les sismographes, car les chercheurs ont pu découvrir ce que les ondes traversaient. Ce réservoir d’eau est situé à près de 700 km de profondeur et cette découverte pourrait avoir une réelle importance. En effet, en étudiant d’un peu plus près la formation d’un océan sous la Terre, les chercheurs pourraient en apprendre davantage sur l’origine de l’eau sur la planète Bleue. Les auteurs ont également précisé que la contenance était trois fois le volume d’eau sur la Terre.

La découverte d’une roche mène à un vaste océan sous terre

Cet océan était dissimulé au cœur d’une roche bleue que les amateurs appellent Ringwoodite. L’eau est donc présente dans la zone de transition selon cette découverte publiée dans la revue Science. Cette recherche a été effectuée grâce à un petit morceau de Ringwoodite. Ce dernier avait été découvert en mars 2013 et au vu des premières expertises, les scientifiques avaient constaté que la contenance était riche en eau et le volume était important. En effet, ce dernier représentait près de 1.5 % du poids de cette roche. A cet instant, ils ont décidé de se pencher d’un peu plus près aux roches présentes dans la zone de transition qui est située entre les parties inférieures et supérieures du manteau de la Terre.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !