Accueil / High-Tech / Philae sur Tchouri : un réveil primordial programmé pour mars

Philae sur Tchouri : un réveil primordial programmé pour mars

Philae envoyé par Rosetta sur Tchouri sortira de son sommeil en mars 2015. Le robot a encore du travail important à accomplir.

Rosetta et Philae
Rosetta et Philae

Philae et Rosetta ont réussi l’inimaginable en novembre dernier lorsque le robot a pu se poser sur Tchouri. L’évènement était important pour les scientifiques, mais ce début de mission a été semé d’embûches. En effet, la technologie est complexe à gérer notamment à distance. Dans le même registre, la Nasa est confrontée à un problème avec Opportunity qui a une mémoire défaillante après avoir passé 11 ans sur Mars. Lorsque Philae a rejoint Tchouri le 12 novembre dernier, les scientifiques ont eu des sueurs froides puisque le robot a rebondi et il n’a pas réussi à s’accrocher comme il était prévu.

Sur Tchouri, Philae se repose avant son réveil

Depuis la mi-novembre, le robot Philae est en phase de sommeil puisque ses batteries sont vides. Son emplacement n’était pas celui déterminé par les scientifiques et le lieu dans lequel il se trouve est sans doute le pire imaginé par les auteurs de la mission. Le protégé de Rosetta se trouve entre des falaises et le niveau d’ensoleillement est quasiment inexistant et cela est problématique puisque les batteries se rechargent grâce à notre étoile. Le président du CNES, Jean-Yves Le Gall a toutefois de bonnes nouvelles puisque le robot se réveillera en mars 2015.

Philae rechargera ses batteries en mars pour reprendre sa mission

Après une fin 2014 en demi-teinte, Philae s’apprête à rebondir en 2015 en continuant sa mission. Lors d’une conférence de presse, le président de l’agence spatiale française a précisé que le robot se retrouvera dans une situation favorable par rapport au Soleil. Par conséquent, son autonomie grandira et il pourra donc se remettre au travail, car ce réveil est capital. Ses premières investigations ont été primordiales puisqu’elles ont permis aux scientifiques de constater que la glace des comètes n’était pas à l’origine de la formation des océans sur la Terre. Ces derniers auraient vu le jour grâce aux astéroïdes, les scientifiques ont été quelque peu déçus.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

Réagissez !