Accueil / Insolite / Marre du rose, le nom de la campagne qui pointe du doigt les jouets stéréotypés

Marre du rose, le nom de la campagne qui pointe du doigt les jouets stéréotypés

Les associations féminismes ont décidé que la couleur rose pour les jouets filles et bleu pour les garçons n’avait plus raison d’être en 2015, elles lancent une campagne de prise de conscience et de sensibilisation afin que tous les parents ouvrent enfin les yeux et qu’ils n’achètent plus systématiquement des poupées roses aux filles et des superhéros aux garçons. Selon leurs propos, les idées reçues ont la vie dure et il est grand temps que cela change.

Alors que nous sommes à quelques jours des fêtes de fin d’année, le père Noël va bientôt déposer aux pieds des sapins de tous les enfants sages des milliers de cadeaux. Les associations « osez la féminité » et « chiennes de garde » ont eu l’idée de promouvoir leur campagne « marre du rose » en distribuant dès demain samedi à la sortie des magasins de jouets des tracts pour montrer leur désaccord et leur raz le bol de tous ces jouets stéréotypés, les féministes seront présentes à Paris, mais également dans plusieurs villes de France.

Les association dénoncent la séparation des cadeaux filles/garçons

Ces femmes veulent faire comprendre aux hommes et aux femmes que la couleur rose pour les petites filles et bleus pour les garçons, c’est du passé et qu’en 2015, il faut faire évoluer les choses et ne plus cataloguer le sexe des enfants dans des clichés complètement désuets. Sur leur site, les deux associations mettent en évidence le message véhiculé par la couleur bleue et rose. La petite fille apprend dès le plus jeune âge à être maman pour s’occuper des enfants et belle pour plaire aux garçons. Les filles ont des cadeaux dits de filles, poupées, nécessaires au nettoyage et les garçons, des voitures, des jeux de construction, des superhéros et tout cela les mettent déjà dans des cases bien définies.

Avec Marre du rose, elles tentent de faire réagir les parents

Les associations féminismes regrettent les années 80, les jouets étaient unisexes, ils se passaient de frère à sœur sans distinction. Ces femmes voudraient que les Français se réveillent et prennent enfin conscience de la situation actuelle aux rayons des jouets, avec leur campagne, les féministes désirent que les filles ne soient plus cantonnées à être de bonnes ménagères et les garçons à être des personnages influents selon Réponse à Tout.

Poupée, Pixabay – Alexas_Fotos

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !