Accueil / Insolite / Un badge utile pour détecter les gaz toxiques

Un badge utile pour détecter les gaz toxiques

Il est judicieux de ne pas minimiser l’impact des gaz toxiques sur la santé, car ils peuvent favoriser l’apparition de maladies. Des scientifiques ont par exemple insisté sur le fait que le gaz radon pourrait être l’une des causes d’un cancer.

Le masque à gaz

Quelques exemples de gaz nocifs pour la santé des habitants

Nombreuses sont les actualités qui évoquent la nocivité des polluants comme le dioxyde d’azote. Ce gaz a la capacité de pénétrer dans les poumons et entraîne ainsi un problème respiratoire. Chez les plus jeunes, les conséquences sont encore plus inquiétantes avec, notamment, une infection des bronches. Les écologistes tentent de lutter contre l’Ozone qui reste agressif à cause d’un pouvoir irritant très élevé. Il touche profondément les muqueuses respiratoires et oculaires.

D’autres gaz ont un effet connu sur la santé comme le dioxyde de soufre qui est néfaste pour les asthmatiques. Tous les jours, nous avons tendance à les croiser à cause de la pollution, mais dans le monde, les soldats peuvent être confrontés à un risque plus important.

Un badge novateur pour détecter rapidement le gaz toxique

Il a donc été décidé d’avoir recours à des badges RFID pour équiper les membres de l’armée. Ces produits ne sont pas des gadgets, car leur utilité est réelle. En effet, en présence d’un gaz toxique, il pourrait en quelques secondes émettre une alerte. Une indication primordiale pour ces soldats qui évoluent parfois dans un environnement dangereux. Ce sont les chercheurs du Massachusetts Institute of technology qui ont eu l’idée de concevoir ces badges à gogo. Pour cela, ils ont eu recours à un matériau composé de plusieurs milliers de nanotubes de carbone.

Chacun d’entre eux a la capacité d’être enveloppé par une couche de polymère. Les scientifiques ont également misé sur les nouvelles technologies afin de rendre cette conception encore plus intéressante.

Des premiers essais en laboratoire prometteurs

De ce fait, dès que le polymère est en contact avec un gaz toxique, il aura tendance à se détruire. À cet instant, les nanotubes présents dans ce badge fusionnent et en quelques secondes, une conductivité électrique est identifiée. Rapidement, le mobile prend tout son sens puisqu’il détecte le gaz toxique. Une invention qui n’a pas encore été déployée sur le terrain, mais l’intérêt de ce badge est important. Les chercheurs qui ont effectué les différents essais ont pu constater que le matériau avait une véritable puissance. Il a pu identifier pratiquement 10 ppm de gaz toxique.

Le masque à gaz, Pixabay – bycfotografem

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !