Accueil / Insolite / Cancer buccal : le sexe oral et le tabac sont à proscrire

Cancer buccal : le sexe oral et le tabac sont à proscrire

Le cancer buccal est favorisé pour les fumeurs et les adeptes des fellations et cunnilingus. Le sexe oral aurait donc des répercussions.

Sexe
Sexe

Le cancer buccal est au cœur d’un débat, car les risques de contracter la maladie seraient augmentés à cause de quelques pratiques. Le sexe oral (cunnilingus et fellation) ainsi que le tabagisme sont à proscrire. Ce n’est pas la première fois qu’une telle déclaration est révélée puisque Michael Douglas avait précisé il y a plusieurs mois que son cancer était dû à la pratique du cunnilingus. L’information avait fait le tour des médias, car il précisait en 2013 que son cancer de la gorge était expliqué par le papillomavirus.

Le cancer buccal favorisé par le tabac, la fellation, le cunnilingus

De nombreuses personnes s’étaient donc interrogées sur les cancers buccaux et une étude relayée par le journal American Médical Association partage les mêmes conclusions. 6887 personnes ont participé à une enquête dont le but était d’obtenir des données concernant la consommation de tabac ainsi que les habitudes sexuelles en matière de cunnilingus et de fellation. En rassemblant toutes les informations, ils ont eu l’opportunité de constater que le sexe oral était responsable de 80 % des cancers de la gorge à cause du papillomavirus. Lors de la réalisation de cette étude, les chercheurs ont fait part d’une triste découverte puisque cette tumeur a subi une augmentation de 225 % au cours des deux dernières décennies sur le sol américain.

Se protéger du cancer buccal et des IST

Le sexe oral est donc à proscrire, car il favoriserait le développement d’un cancer buccal. Il est toutefois possible de pratiquer une fellation ou un cunnilingus sans pour autant être exposé à de forts risques. En effet, il suffit de se protéger et l’utilisation du préservatif pour la fellation est plus répandue que la protection pour le cunnilingus. Il existe donc une protection pour ce dernier et certaines femmes utilisent une digue (carré de latex) qui recouvre toute la vulve. Ces moyens permettent également de se protéger des IST (Infections Transmissibles Sexuellement).

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !