Accueil / Insolite / C’est une jeune femme comme les autres, pourtant, à 26 ans, son corps est recouvert de rides profondes

C’est une jeune femme comme les autres, pourtant, à 26 ans, son corps est recouvert de rides profondes

Cette Américaine est atteinte d’une maladie génétique rare qui n’affecte pas son espérance de vie mais qui l’handicape dans son quotidien. Outre l’aspect esthétique, les multiples douleurs, les symptômes importants, cette pathologie dégrade sa qualité de vie. Sa peau ainsi très ridée, relâchée est devenue un atout pour sa carrière de mannequin. Cette jeune femme a décidé de lutter pour une société plus tolérante en défilant avec un corps différent des autres modèles.

Rides

Le mannequinat est un monde impitoyable où le rêve absolu, l’eldorado font que ce métier n’est pas de tout repos pourtant certaines mannequins aiment sortir du lot pour montrer leur différence

Sara Geurts n’a que 26 ans pourtant son apparence physique reflète déjà la vieillesse, elle souffre du syndrome d’Elther-Danlos. C’est une maladie génétique qui affecte la production du collagène, une protéine qui donne l’élasticité, la force aux tissus tels la peau, les tendons, les ligaments ainsi que les parois des organes, des vaisseaux sanguins. Un parent porteur de cette affection a donc toutes les chances de transmettre la maladie à chacun de ses enfants. La plupart des personnes atteintes de cette pathologie ont une vie quasi normale, les restrictions concernant les activités physiques sont pourtant réelles. Les conséquences sont aussi les cicatrices, les douleurs articulaires, l’arthrose précoce, le vieillissement cutané, l’ostéoporose. Ce syndrome touche environ une personne sur 5000, la maladie affecte autant les hommes que les femmes.

Actuellement aucun médicament n’est disponible pour traiter cette maladie génétique, seuls quelques traitements peuvent soulager les symptômes, prévenir d’éventuelles complications

Cette jeune Américaine a su qu’elle souffrait de ce syndrome à l’âge de 10 ans. Adolescente, elle a lutté par tous les moyens afin de cacher sa différence, elle a finit par l’accepter avec le temps pour en faire aujourd’hui une force. Elle a expliqué dans une vidéo, que sa peau était auparavant un véritable complexe, elle est devenue « la plus belle chose au monde« . Sa beauté réside en 2017 dans son imperfection. Cette jeune femme de 26 ans est mannequin, elle espère qu’avec son apparence différente, elle va pouvoir faire passer un message, sensibiliser la population sur cette maladie qui est rarement décelée, montrer à tous que la vraie beauté, c’est celle que l’on a dans le cœur.

Rides, Pixabay – kelseyannvere

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Limace

La limace serait utilisée en chirurgie cardiaque grâce à sa bave

Les gastéropodes décidément nous réservent bien des surprises. La bave d’escargot a déjà fait ses …

Réagissez !