Accueil / Insolite / Cheveux blancs : une précocité pourrait nous renseigner sur un problème cardiaque

Cheveux blancs : une précocité pourrait nous renseigner sur un problème cardiaque

Au même titre que les ongles, les cheveux reflètent notre état de santé général. L’inquiétude ultime pour de nombreuses personnes, c’est la perte. En moyenne, chacun d’entre nous en perdons environ une centaine par jour. Cette chute assure le renouvellement capillaire, elle est complètement naturelle. Par contre si vos cheveux commencent à tomber par poignée, c’est le signe avant coureur d’un problème de santé. Déséquilibre hormonal, stress, perte d’un emploi, conflit familial, cela suffit à traumatiser la chevelure. Les cheveux sont aussi le reflet de notre alimentation.

Se couper les cheveux

Les cheveux ont énormément de choses à nous dire !

Ils peuvent révéler la présence d’un diabète, d’une insuffisance rénale, de carences, d’allergies et même d’un problème cardiaque s’ils deviennent blancs avant l’heure. L’alimentation a un effet déterminant sur l’aspect des cheveux, elle doit être variée, équilibrée. Certains nutriments favorisent leur croissance comme le zinc, le cuivre. On les trouve respectivement dans les fruits de mer, la viande rouge, les œufs, les poissons, l’avoine, le blé, le soja. Les cheveux sont plus précis que les empreintes et l’ADN, ils renferment de nombreux secrets, ce sont de vrais révélateurs d’identité. Le sexe, l’indice de masse corporelle, les habitudes alimentaires.

Les chercheurs de l’université Américaine de West Virginia Society ont confirmé que nos cheveux seraient en fait un révélateur de notre mode de vie. Ils se sont intéressés aux composants de la kératine, à la matière des cheveux pour parvenir à de telles conclusions. Ceux d’une vingtaine de femmes ont pu renseigner les chercheurs sur les profils des participantes, un vrai succès avec plus de 80%, une seconde étude sur les hommes a également permis un taux de réussite de plus de 90%.

Les cheveux pourraient même épauler les forces de l’ordre

Cette découverte ne va sans doute pas bouleverser le monde médical, par contre, elle pourrait fort bien être utilisée par la police. Les cheveux deviendraient dans le cadre d’une enquête tout une sorte de renseignements très profitables pour les forces de l’ordre. Les recherches doivent se poursuivre, car actuellement les informations recueillies ne sont possibles que via une très grosse mèche. Le potentiel de cette méthode demande a être amélioré car dans le cas d’une piste à suivre, rare sont sont les malfaiteurs qui perdent plus de quelques cheveux.

Se couper les cheveux, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Stress

La respiration reste une manière de combattre le stress

Un stress trop important serait responsable de plusieurs défaillances du système immunitaire ainsi que de …

Réagissez !