Accueil / Insolite / Chine : le 21 juin, les animaux ne seront pas à la fête avec un festival d’abattage

Chine : le 21 juin, les animaux ne seront pas à la fête avec un festival d’abattage

Le solstice d’été se fête d’une bien étrange manière en Chine, les habitants de Yulin, une ville au sud-est organise chaque année un festival particulier.

Un chien
Un chien / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

Pour célébrer l’été, des milliers de chiens et de chats seront sacrifiés pour la consommation de leurs viandes. Une pratique qui selon une ancienne croyance apporterait chance et santé pour l’année à venir. Bien sûr ce rite ne pouvait pas laisser le monde sans réaction, une indignation qui grandit au fil du temps. Les réseaux sociaux ont depuis le début du mois de mai lancé une pétition via le hashtag #stopyulin 2015, elle a déjà été signée par plus de 745.000 internautes, l’objectif de cette pétition, c’est de faire annuler purement et simplement le festival.

Des chiens et des chats tués pour ce festival en Chine

Ce jour du 21 juin, 10.000 chiens et 4000 chats sont tués pour le banquet, les chiens seraient brûlés alors qu’ils seraient encore conscients, cette déclaration serait tirée d’un texte envoyé à la Maison-Blanche en 2013, ces informations n’ont pas été confirmées par la « Humane Society International » et la fondation Brigitte Bardot. Cette coutume est ancestrale et cette fête fait partie des traditions des habitants de cette ville, mais sous la pression internationale et devant la contestation qui grandit en Chine, le gouvernement de la ville de Yulin assure qu’il va interdire le festival, mais chaque année rien n’est fait et les chiens et les chats continuent d’être massacrés.

Un abattage massif organisé dans les rues devant les clients

Ils sont pendus à des crochets et souvent ils sont tués devant le client, ils sont vendus en morceau ou entier. La Chine de plus en plus voudrait que ces traditions s’arrêtent, la jeunesse aurait d’autres envies que celle de tuer des animaux pour le plaisir d’une coutume sans fondement. Une photo circule sur internet, celle d’un chiot « Ricky » sauvé de l’abattage.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !