Accueil / Insolite / Contrôler ses rêves : un concept possible grâce à l’électricité

Contrôler ses rêves : un concept possible grâce à l’électricité

Le contrôle des rêves est un concept possible grâce à une nouvelle technologie. Nous pourrions enfin en apprendre davantage.

Photo d'illustration du sommeil
[/media-credit] Photo d’illustration du sommeil
Les rêves représentent un réel inconnu, car pendant la phase du sommeil, notre inconscient s’exprime. Depuis de longues années, des spécialistes se sont penchés sur ce phénomène qui s’avère être très intrigant. Dès le 19e siècle, les rêves étaient au centre des débats puisque des chercheurs estimaient qu’ils permettaient d’en apprendre davantage sur sa personnalité, ses envies… Des études ont donc été réalisées et certaines ont tenté d’expliquer pourquoi les humains rêvent pendant leur phase de sommeil. Toutefois, il existe plusieurs concepts, car il est parfois impossible de se souvenir des péripéties vécues pendant cette période. A contrario, lorsqu’une personne se réveille pendant le sommeil paradoxal, elle a opportunité de se remémorer ses rêves.

Prendre le contrôle des rêves grâce à des impulsions

Les chercheurs allemands se sont donc basés sur cette technique, car pendant cette période, l’activité électrique de notre cerveau est presque semblable à celle du réveil. Les scientifiques ont constaté qu’il y avait des rêves qualifiés de lucides. Lors de cette phase, la personne est consciente et elle a l’opportunité d’influencer son rêve notamment en prenant le contrôle des différentes phases. Ainsi, les spécialistes ont constaté que l’électricité pourrait avoir un rôle et elle permettrait d’expliquer ces rêves lucides. Ainsi 27 personnes ont participé à une étude durant laquelle un faible impulsion électrique était envoyée pendant le sommeil paradoxal.

Modifier l’état de conscience grâce à l’électricité

Après leur réveil, ils ont été en mesure d’évoquer leurs rêves, ils ont ainsi pu prendre le contrôle, tout en étant un spectateur. Lorsque le courant envoyé atteignait une fréquence de 25 Hz, les cobayes avaient même l’impression de modifier les actions observées au cours de ces rêves. Les auteurs de cette étude estiment qu’il est donc possible de stimuler leur cerveau dans le but de modifier l’état de conscience. Au premier abord, cette découverte peut paraitre anodine, mais une réelle utilité pourrait être référencée. Grâce à cette enquête, il serait possible de modifier certains symptômes liés par exemple à des TOC ou à la schizophrénie en stimulant le cerveau à l’aide d’impulsions électriques.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !