Accueil / Insolite / De la glue contre les règles : une colle censée remplacer les serviettes et autres protections féminines

De la glue contre les règles : une colle censée remplacer les serviettes et autres protections féminines

En matière d’inventions, certaines se révèlent être farfelues. Un chiropracteur (il est considéré comme étant l’expert des soins au niveau de la colonne vertébrale) a inventé un stick « à lèvres » féminin qui permettrait à toutes celles qui refusent les protections féminines traditionnelles de se tourner vers cette colle qui scellerait l’entrée du vagin afin de stopper les pertes de sang. Une glue pour retenir le flux sanguin menstruel, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Ce stick serait composé de substances naturelles, d’acides aminés, d’huile, la colle serait éliminée par l’urine. En effet, lorsqu’une femme va aux toilettes, les pertes accumulées seront évacuées par l’urine, il suffira ensuite de remettre de la colle. Cette nouvelle protection est-elle une alternative sérieuse aux serviettes hygiénique et aux tampons ?

Femme

Une glue pour fermer l’entrée du vagin afin de retenir les règles

Ce produit est-il une invention qui peut trouver sa place dans le marché actuel ? Ce projet est-il douteux ? Les effets secondaires peuvent se produire : petites brûlures, infections, cela même si les sticks de glue sont fabriqués à base de produits naturels. La colle résistera t-elle à la sueur, aux divers frottements, les femmes sont-elles prêtes pour ce genre d’expérience qui reste tout de même très étrange ? Cette invention n’est pas encore commercialisée, le chiropracteur a seulement obtenu le brevet, il cherche une entreprise qui voudrait bien développer son produit. La page Facebook du produit en question baptisé Mensez (abréviation de menstruations en Anglais) a été pris d’assaut, de nombreux internautes ont dénoncé l’inutilité d’une telle invention. Sur sa page Linkedln, le chiropracteur affirme que le lancement est pour très bientôt.

Les femmes dépensent près de 23 000 euros pour les protections contre les règles

Les règles sont intégrées dans le quotidien de la femme, elle les a environ 2250 jours dans toute une vie soit plus de six années. On a parfois l’impression de perdre énormément de sang, mais cela représente environ une tasse à café, 80 à 85 ml de liquide. L’âge des premières règles se situe autour de 12,7 ans, la ménopause intervient vers 51 ans, elle est généralement avancée d’une année chez les femmes fumant beaucoup. Les règles sont toujours des moments plus ou moins bien vécus par les femmes : douleurs, nausées, inconfort. Le tampon reste la protection la plus utilisée en Europe, aux Etats-Unis, plus de 7 femmes sur 10 le choisissent.

Une étude menée auprès de plus de 2134 femmes en Grande Bretagne a révélé que les dépenses directement lié aux règles s’élèveraientt à plus de 23 500 euros sur toute une vie (protections, antidouleurs, sous-vêtements…). Tous les 28 jours, impossible d’y échapper. Le flux menstruel se compose de cellules de la muqueuse utérine, de sang. De nombreuses croyances, des grandes religions ont affirmé que les femmes sont impures durant les règles.

Femme, Pixabay – dannymoore1973

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Cosmétiques

Cosmétiques : il est grand temps de faire le ménage dans les placards de nos salles de bain à cause des produits de beauté et d’hygiène incriminés

Plus de 1000 produits sont sur la sellette. L’association UFC Que Choisir continue sa bataille, …

Réagissez !