Accueil / Insolite / Décuire un œuf dur : des scientifiques réussissent l’impossible

Décuire un œuf dur : des scientifiques réussissent l’impossible

Décuire un œuf dur peut paraître impossible, impensable, mais des scientifiques ont réussi cette prouesse qui pourrait offrir une avancée pour la médecine.

Décuire un oeuf dur
Décuire un oeuf dur

Décuire un œuf dur a été le cheval de bataille de plusieurs scientifiques. Ces derniers d’origine américaine et plus précisément de Californie ont réalisé une expérience très insolite et le résultat est plus surprenant. Ils ont décuit un œuf dur avec une méthode spécifique. Pour rappel, ce produit est avantageux pour la santé et les sportifs ont tendance à l’incorporer parfois massivement dans leur alimentation. Ils ingurgitent le blanc et certains n’hésitent pas à le gober pour le petit-déjeuner. La méthode a consisté à séparer les protéines qui ont été emmêlées à la cuisson. Les scientifiques devaient donc les faire redevenir liquide.

 

La méthode pour décuire un œuf dur obtenu par les scientifiques

Pour bien comprendre ce processus, de décuire un œuf dur il faut se plonger à l’intérieur de la coquille. Le blanc se trouve en grande quantité et il s’agit d’une protéine globulaire pleine d’acides animés. Sous l’effet de la chaleur quand l’œuf boue, les protéines se cassent ce qui provoque des liaisons nouvelles, la coagulation se produit et le blanc se transforme. En ce qui concerne la cuisson traditionnelle, il faut tout d’abord plonger l’œuf dans de l’eau avec de l’urée à 90 degrés et le laisser cuire vingt minutes. Cela permet d’agir sur les blancs et de retrouver l’état liquide de l’œuf qui est placé dans une centrifugeuse pour retrouver son aspect initial. Toutefois, l’œuf décuit ne doit pas être consommé et il est impossible de le gober. Il a retrouvé son aspect liquide, mais des composants ont été dissous au cours de l’opération et l’urée le rend immangeable.

Décuire un œuf dur pour faire avancer la Science

A quoi cela peut-il servir ? Cette expérience permet de mettre en avant les protéines de l’œuf, car certaines sont très rares et cuites elles perdent toutes leur efficacité et sont sans intérêt. Décuire l’œuf dur permet de récupérer les protéines à leur état premier et cette expérience a pour but de faire baisser le coût des médicaments pour le traitement du cancer. Les industriels de l’agroalimentaire devraient se réjouir de ce procédé quelque peu insolite, car il peut les aider à inventer des produits. L’œuf est un aliment dont les propriétés ne sont plus à démontrer, il reste pour la plupart celui qui accompagne presque tous nos repas sous des formes différentes et souvent on le conseille à la place d’une viande d’une qualité moindre et aujourd’hui des chercheurs le rendent encore plus précieux.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !