Accueil / Insolite / Dent humaine : un être humain vivant il y a 560 000 ans en était le propriétaire

Dent humaine : un être humain vivant il y a 560 000 ans en était le propriétaire

Cette dent humaine qui était encore sur son propriétaire il y a 560 000 années permettrait de comprendre les origines de l’Homme de Néandertal. Cette découverte a été faite en France.

Une dent humaine provenant de Tautavel
Une dent humaine provenant de Tautavel / Crédit Photo : Capture YouTube

Le site de Tautavel en France n’est pas anodin, car il est déjà à l’origine de 148 découvertes concernant des squelettes. Ces derniers avaient la particularité d’être vieux de 450 000 ans. Des milliers de bénévoles ont décidé de fouiller le site depuis cinq décennies et la persévérance a porté ses fruits. Deux jeunes âgés de 16 et 20 ans se trouvaient au niveau de la grotte de l’Arago lorsqu’il effectuait une fouille au pinceau. La découverte fut incroyable, car elle concerne une dent humaine vieille de 560 000 ans.

Tautavel dévoile une 2e dent humaine vieille de 560 000 ans

L’âge est à prendre en compte, car le propriétaire l’aurait porté 100 000 avant le premier Homme de Tautavel. Cela apporterait donc une multitude d’informations et pour l’instant, il est impossible de savoir si l’incisive appartient à un homme ou une femme. Selon Amélie Viallet, une paléoanthropologue qui évolue sur le site dont les propos ont été relayés par La Montagne, cette dent humaine est primordiale, car elle représente une pièce d’un important puzzle. Ce dernier concerne l’ancêtre de l’Homme de Néandertal et avec cette découverte, il serait ainsi possible de déterminer plus précisément les origines.

Dommage cette dent humaine n’est pas une prémolaire ou une molaire

Cette découverte en France, sur le site de Tautavel est la seconde du même genre, car l’année dernière, une dent humaine vieille de 560 000 ans avait aussi été retrouvée. Elle pourrait éventuellement appartenir à la même personne, car il s’agissait du même carré de recherches. Une petite déception est tout de même au rendez-vous, car une incisive ne transmet pas de nombreuses informations, car les caractéristiques ne sont pas aussi intéressantes que celles d’une molaire ou d’une prémolaire.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Limace

La limace serait utilisée en chirurgie cardiaque grâce à sa bave

Les gastéropodes décidément nous réservent bien des surprises. La bave d’escargot a déjà fait ses …

Réagissez !