Accueil / Insolite / Films d’horreur : leur impact réel sur le sang

Films d’horreur : leur impact réel sur le sang

« Cela me glace le sang », cette phrase plus ou moins galvaudée est-elle vraiment la réaction chimique qui se manifeste dans le corps humain lors du visionnage d’un film d’épouvante ? Les chercheurs ont analysé le sang de plusieurs spectateurs qui regardaient un film d’horreur et ils en auraient tiré des conclusions, la coagulation aurait nettement augmenté. La sagesse du peuple se rapproche bien souvent de la réalité.

Des scientifiques néerlandais ont voulu avec cette nouvelle étude comprendre mieux la réaction chimique qui pouvait se produire lors d’un visionnage d’un film d’horreur, ils ont suivi 24 volontaires, tous étaient en excellente santé, deux groupes ont été formés, 14 personnes ont regardé dans un premier temps « Incidious », un film d’épouvante où l’on peut croiser de nombreux phénomènes paranormaux ainsi que les forces du mal puis une semaine plus tard, le même groupe a regardé un autre film « A Year In Champagne ».

Après avoir regardé un film d’horreur, une prise de sang est réalisée

Le sujet était différent, comme le laisse évoquer le titre, ils étaient plongés dans un documentaire sur le terroir et le vin, les 10 autres personnes ont vu les deux films, mais en sens inverse. Les chercheurs ont pratiqué une prise de sang après chaque visionnage de film, une contrainte leur était imposée, la journée précédente, ils ne devaient ni boire ni fumer.

Des films d’horreur agissent sur la coagulation du sang

Les résultats ont démontré que le taux du facteur VIII (un agent coagulant du sang) avait grimpé en flèche pour plus de 57% des spectateurs qui avaient regardé le film d’horreur contre seulement 14% pour ceux qui avaient visionné l’autre film au sujet très différent. Les scientifiques sont d’accord pour conclure que la peur est naturelle et qu’elle ne représente à priori aucun danger pour la santé, aimer se faire peur au cinéma est sans risque. Cette modification sanguine ne conduit pas pour autant à la formation de caillots sanguins, vous pourrez donc continuer à affronter les forces du mal si vous en éprouvez le courage.

Horreur, Pixabay – Desertrose7

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !