Accueil / Insolite / Un gros cerveau est synonyme de mauvaise nouvelle

Un gros cerveau est synonyme de mauvaise nouvelle

Si certains pensaient qu’un gros cerveau était intéressant, ils se trompent lourdement selon une récente étude. Cette taille serait davantage synonyme d’une extinction et cela semble avoir été confirmé chez les animaux.

Le gros cerveau ne serait pas significatif d’une intelligence élevée

La taille chez les êtres humains a toujours été un facteur déterminant. Les hommes sont connus pour être très attachés à celle de leur entrejambes et cela peut même devenir une source de complexes au fil du temps. D’autres pourraient se mesurer à la grosseur du cerveau, mais tout ce qui est imposant n’est finalement pas si intéressant. En effet, une étude s’est focalisée sur les animaux et plus précisément la taille de leur cerveau. Si cette dernière est imposante, elle n’est pas le signe d’une intelligence plus poussée. Un second enseignement a pu être obtenu, car la menace d’extinction serait plus importante.

1679 animaux étudiés pour déterminer l’intérêt d’un gros cerveau

C’est la revue Proceedings B de la Royal Socierty qui est à l’origine de la publication de cette étude. Les chercheurs ont donc eu recours au coefficient d’encéphalisation qui est obtenu en comparant la taille du cerveau à celle du corps. 160 espèces ont été étudiées avec précision et cela représente tout de même 1679 animaux. Le cerveau de ces derniers a été comparé et ils ont pu découvrir qu’une taille imposante demandait un coût métabolique élevé. Il devient problématique notamment pour les petits animaux qui sont largement pénalisés par un gros cerveau.

Le cachalot avec son cerveau de 9 kg est menacé

Au fil du temps, cela peut conduire une espèce à son extinction. Ce procédé est-il valable pour l’Homme. Nous savons que les êtres vivants qui peuplent la Terre ont souvent des points en commun. Il faudrait toutefois des études spécifiques aux humains pour savoir si les inconvénients sont similaires. Pour en revenir à cette enquête, les animaux les plus lésés sont les cachalots, car ils ont un cerveau de 8 kg. Cela pourrait donc à la longue condamner cette espèce.

Cerveau, Pixabay – geralt

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !