LOADING

Type to search

Tags:

Les Labradors sont toujours des gloutons, c’est la faute d’un gène

2 années ago
Share

La satiété est très difficile à mettre en place chez nos amis les chiens, et plus particulièrement chez les Labradors. Une étude menée par une généticienne et vétérinaire de l’université de Cambridge a mis au point cette découverte.

Un mutation génétique explique la gloutonnerie des labradors

Deux races de chiens seraient sujettes à cet appétit presque maladif conduisant très souvent ces animaux à une obésité, le Labrador et le Flat-Coated Retriever. Les conclusions de cette nouvelle étude ont été publiées dans la revue Cell Metabolism. Le chient serait le meilleur ami de l’homme et comme lui il a souvent dans ses comportements des similitudes, l’envie de manger tout et n’importe quoi et à toute heure. Il est bien souvent près de la table des repas des maîtres pour tenter d’obtenir quelque nourriture en supplément, cette faim abusive et machinale serait directement la faute d’une mutation génétique liée à l’obésité canine.

Un gène tout de même intéressant pour l’éducation

Un morceau de séquence d’ADN serait anormalement absent, de ce fait la régulation de la faim et la satiété ne seraient jamais atteintes. Les Labradors sont porteurs de cette mutation, cette race de chien demande constamment à manger même après avoir fini sa gamelle. Le poids des Labradors est bien souvent un vrai problème, car ils sont confrontés à l’obésité. Cette mutation a pourtant un effet positif dans un domaine celui du dressage, les Labradors répondent mieux aux ordres de leurs maîtres sur la base « nourriture-récompense ».

Une obésité à surveiller de très près chez ces chiens

Les Labradors sont des chiens particulièrement efficaces pour devenir des chiens guides d’aveugles, car ils sont parfaitement entraînés à l’obéissance des maîtres mal voyant. C’est un chien robuste, son allure plutôt ronde, de taille moyenne, il est originaire du Royaume-Uni, il est sans danger pour les grands enfants, car bien souvent il ne connait pas sa force et avec les plus jeunes il pourrait se montrer trop démonstratif.

Depuis peu le Labrador a un énorme succès comme chien de compagnie, son espérance de vie est d’environ 13 ans, il est fortement conseillé de surveiller le poids de son animal, comme chez l’homme l’obésité peut entraîner des dommages sévères sur la santé. Selon l’étude, il semblerait que cette mutation provoque une prise de poids de 2 kilos, 410 Labradors ont participé à cette enquête et 25% d’entre eux étaient porteurs de cette mutation.

Un labrador, Pixabay – Ryniu1234

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *