Accueil / Insolite / L’acupuncture au secours de la mémoire

L’acupuncture au secours de la mémoire

L’acupuncture est une thérapie préventive, active qui appartient à la catégorie des médecines dites alternative, non conventionnelles. Elle traite aussi bien le corps que l’esprit, née il y a de cela des millénaires, c’est bien plus tard qu’elle a été reconnue en Europe. Elle connait aujourd’hui un grand succès auprès d’un large public, adultes, enfants, femmes enceintes, bébés, les vétérinaires l’utilisent également de plus en plus pour soigner les traumatismes de l’animal. Les aiguilles d’acupuncture pourraient permettre d’améliorer les troubles cognitifs légers.

Acupuncture

Découvrir les avantages de l’acupuncture pour la mémoire

Une analyse menée en Chine a démontré que cette pratique ancestrale pourrait en effet venir au secours des troubles liés à la mémoire. Plusieurs études ont déjà prouvé dans ce domaine son utilité dans la diminution des symptômes. Les chercheurs de l’université de Wuhan en Chine ont voulu aller plus loin avec cette expérience, proposer cette technique douce en alternative aux traitements médicamenteux parfois lourds. L’équipe de scientifiques a choisi d’étudier plus de cinq études dont les données étaient occidentales, mais également Chinoises concernant près de 568 participants.

Des résultats plus intéressants que ceux obtenus avec les médicaments

Durant quatre études, les volontaires suivaient des séances d’acupuncture trois à cinq fois par semaine sur un laps de temps de plus de huit semaines, l’autre étude sur plus de trois mois. Les résultats ont démontré que ceux qui suivaient davantage de séances enregistraient un meilleur taux d’efficacité. Les personnes à la fois sous médicaments et sous acupuncture obtenaient des résultats positifs bien plus que ceux qui n’étaient que sous traitement médicamenteux.

Des aiguilles ont un usage unique

La plupart de ces tests ont été effectués en Chine, car l’acupuncture fait partie de leur médecine traditionnelle. Les points d’acupuncture sont très précis, moins d’un millimètre carré, il en existe plus de 400, mais les praticiens n’en utilisent que 150, voire 100. Les aiguilles sont enfoncées en général de quelques millimètres dans la peau, elles ne sont laissées sur place que quelques secondes, voire minutes. Il n’existe pas de contamination avec les aiguilles, depuis très longtemps, elles ne sont qu’à usage unique. Bien que les premiers résultats soient encourageants, d’autres études seront nécessaires sur une population occidentale afin de tester l’efficacité de l’acupuncture sur les troubles légers de la mémoire.

Acupuncture, Pixabay – acupuncturebox

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !