LOADING

Type to search

Tags:

Le lait de cafard pourrait devenir une mode

1 année ago
Share

Le lait de vache constitue l’alimentation de base, il est le plus utilisé actuellement, mais il existe sur le marché d’autres laits : amande, soja, chèvre que l’on peut parfaitement inclure dans notre consommation de tous les jours, sauf bien sûr, pour tous ceux qui sont intolérants. Des chercheurs indiens viennent de trouver une nouvelle espèce de cafards qui produit une substance qui aurait des vertus insoupçonnées. Une étude menée en Inde aurait démontré tous les bienfaits de ce lait de cafard dont l’aspect est très différent de celui des vaches. Il contiendrait des protéines, des lipides, du sucre.

Cafard

Le lait de cafard semble avoir des propriétés inespérées

Des scientifiques ont analysé des cristaux produits par la seule espèce de cafards vivipare, ils auraient quatre fois plus de protéines que les cristaux contenus dans le lait de vache. Cette substance qui peut paraître étrange, qui peut aussi dégoûter pourra-t-elle rivaliser avec tous les autres laits ? Il faudra sans doute de nombreuses études avant que chacun de nous puissions le déguster. Les chercheurs qui ont procédé aux analyses ont pu mettre en évidence toutes les propriétés nutritives de ce lait, bien plus énergétique que celui de bufflonne. Ces cristaux seraient en effet considérés comme un plat complet. D’après les scientifiques, cette découverte pourrait dans un futur proche être utilisée non pas pour les pays dits développés où l’alimentation est très riche, mais ce nouveau nutriment pourrait servir pour les habitants souffrant de malnutrition.

Vers la prolifération du lait de cafard

Les scientifiques qui ont pu savourer ces cristaux qu’ils considèrent comme étant un super aliment n’auraient en fait pas un gout particulier. Le lait de vache, d’amande, de soja auront-ils bientôt un petit cousin ? On peut déjà trouver dans certains rayons de magasins des insectes à grignoter alors pourquoi ne pas considérer le lait de cafard comme possible, mais encore faut-il que la quantité soit suffisante. Il ne faudra pas dévorer les cafards pour bénéficier des qualités du lait, cela peut-il rassurer les consommateurs ?

Vers l’introduction de nouveaux aliments

Le seul terme de cafard peut en rebuter certains. Les résultats de l’étude ont été publiés dans le journal international Union of Grytallography. Les insectes sont de plus en plus présents comme étant la nourriture de demain, il se pourrait que d’ici quelques décennies l’être humain voie son alimentation évoluée vers autre chose, le lait de cafard en fera peut-être partie. Avec les sauterelles comme amuse-bouche, il aura besoin du lait de cafard pour puiser l’énergie dont il a besoin. Adieu veau, vache, cochon, bonjour le lait de cafard selon le Dauphiné.

Cafard, Pixabay – AdinaVoicu

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *