Accueil / Insolite / Le magazine Playboy change de direction, le nu est terminé

Le magazine Playboy change de direction, le nu est terminé

Le magazine Playboy bien connu de tous les amateurs de jolies filles a décidé de faire un volte-face, plus de photos de femmes nues qui selon lui nuisent à l’image de marque, il ne sera pas question d’éliminer les poses sexy, une seule différence est à noter, les jeunes femmes seront habillées comme l’a expliqué le directeur du magazine au New York Times.

Playboy
Playboy / Crédit Photo : Pixabay – ClkerFreeVectorImages

Playboy qui cesse les photos de femmes nues est une information qu’il fallait relayer, car depuis 60 ans qu’il s’est implanté dans le monde des magazines, aujourd’hui il se renouvelle avec son contraire. Le premier fut lancé en 1953 avec en couverture la sublime Marilyn Monroe. Fondé par Hugh Hefner, il est particulièrement reconnu pour ses playmates et toutes ses photographies érotiques. Dans les années 1970, le magazine s’était vendu à plus de cinq millions d’exemplaires à travers la planète. Depuis la parution de certains concurrents comme Penthouse, FHM, les ventes ont connu quelques déboires. Le logo du magazine, personne ne peut l’ignorer, il représente le profil stylisé d’un lapin portant un nœud papillon d’un smoking. La version française est apparue en 1973 avec en couverture Brigitte Fossey en 1976, Jane Birking en 1982, Romy Schneider en 1980.

Playboy s’adapte aux nouvelles tendances et cesse le nu

Cette décision d’arrêter le nu, est-ce une façon de relancer le magazine en perte de vitesse ou est-ce un bon coup de pub pour redynamiser de futurs lecteurs ? Les sites pornographiques sont depuis la naissance d’internet disponibles  gratuitement sur la toile avec toutes les dérives que l’on peut imaginer. Le nu sur un magazine est en 2015 un peu désuet voire complètement dépassé.

Le petit lapin opte pour une version soft pour débarquer sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, Playboy se vend qu’à 800.000 exemplaires alors que dans les années 1975, il dépassait les 5 millions. Le magazine voudrait également avec ce changement de cap être autorisé à publier le contenu des parutions sur les réseaux sociaux tels que Instagram, Twitter et Facebook. Cette image plus soft qui va quitter l’étagère cachée des marchands de journaux va-t-elle redynamiser le petit lapin ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !