Accueil / Insolite / Manchots : une peluche robot révolutionnaire pour les étudier

Manchots : une peluche robot révolutionnaire pour les étudier

Les manchots ont eu la visite d’une peluche qui était en réalité un robot. Ce subterfuge permet d’étudier cette espèce.

Un robot chez les manchots
Un robot chez les manchots

Les manchots ont désormais un nouveau venu puisqu’il s’agit d’un robot qui a la particularité d’être déguisé en manchot. Ce dernier est donc doté de quatre roues comme un rover classique et il a été sublimé par une peluche. Cela peut paraitre insolite, mais l’étude coordonnée par un français est très sérieuse et elle a coûté 300 000 euros. Ce concept a un avantage puisqu’il est possible d’approcher les espèces sans qu’elles se méfient, ce qui est très difficile avec l’Homme. Par conséquent, Yvon Le Maho qui est à l’origine de ce projet est convaincu que le rover déguisé en animal pourrait être utilisé pour d’autres espèces.

Les manchots font la connaissance d’un rover peluche

Avec cette peluche manchot, les scientifiques ne perturbent pas les animaux puisque le rover a une portée de 200 mètres. Il est donc piloté à distance et pour tester son potentiel, le robot a été introduit chez les manchots royaux. Ces derniers n’apprécient pas les étrangers et ils défendent leur territoire. Lorsque le rover s’est approché, il a été confondu avec l’un de leurs congénères et il a été attaqué à coups de bec.

Connaitre l’impact du climat sur les manchots

Les scientifiques ont ensuite envoyé cette peluche manchot chez les empereurs et les scientifiques ont constaté que les véritables animaux avaient tenté de communiquer par des vocalisations. Ce projet a fait l’objet d’un article dans la revue Nature Methods et il a surtout un intérêt primordial. En effet, avec le rover déguisé en manchots, le spécialiste Yvon Le Maho espère mesure l’impact du changement climatique, car il faut savoir que cette espère est un bon indicateur concernant l’état de santé de l’océan Austral et plus particulièrement des ressources marines. Le rover a donc pour mission d’étudier leur survie ainsi que leur reproduction.

Démonstration de ce robot manchot (premières secondes)

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !