Accueil / Insolite / New School : une application qui met un terme à l’absentéisme

New School : une application qui met un terme à l’absentéisme

Une jeune lycéenne âgée seulement de 16 ans a décidé de s’attaquer à l’absentéisme à l’école, cette entrepreneuse, sûrement une très bonne élève et très assidue en classe ne va sans doute pas se faire que des amis dans les semaines à venir. Elle vient en effet de créer un système d’appel téléphonique pour avertir les parents que leurs enfants font l’école buissonnière. Les élèves accepteront-ils un tel dispositif de contrôle sur eux ? Il y aura certainement quelques grincements de dents si un jour ce dispositif devient obligatoire.

Cette jeune lycéenne était l’invitée de BFM Business ce vendredi 8 janvier et elle nommé son petit bébé , « New School », pour cette créatrice son application serait une façon de protéger les élèves et bien sûr en parallèle de lutter contre l’absentéisme à l’école et selon ses propos, les professeurs perdent un temps fou à faire l’appel et cela représenterait plus de 28 heures perdues par an, la jeune fille a précisé que c’était équivalent à une semaine de cours par an.

Une application New School reliée à une capsule connectée

Cette application, comment serait-elle proposée aux élèves ? Chaque écolier accrocherait à un porte-clés une capsule connectée et celle-ci se mettrait en relation avec l’application « New School » qui serait installée sur le smartphone ou la tablette du professeur et le logiciel au vu de la présence ou non de l’élève dans la classe enverrait un SMS aux parents de l’élève absent en cours, le professeur, quant à lui n’aurait aucune manipulation à faire.

A 16 ans, elle a déjà une idée pour étendre son procédé

Si cette application est un jour validée par l’éducation nationale, les élèves qui adoptent de l’école buissonnière vont sans doute détester ce procédé, mais encore faut-il que l’élève accepte de mettre cette capsule connectée à un porte-clé. Le rectorat de Versailles a accepté de tester ce produit dans trois classes, à terme, cette lycéenne prévoit d’étendre son projet au paiement de la cantine et à l’emprunt de livres à la bibliothèque. L’ancien ministre, Alain Juppé a déclaré sur Twitter que le projet de cette jeune fille devrait être étudié. La lycéenne a rencontré en juillet dernier les représentants d’Apple, on peut prédire à cette jeune lycéenne sans trop se tromper, un avenir tout tracé.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !