Accueil / Insolite / Pâtisseries racistes : le créateur de Grasse gagne

Pâtisseries racistes : le créateur de Grasse gagne

Les pâtisseries considérées comme racistes avaient été interdites d’exposition. Le créateur de Grasse a toutefois gagné l’affaire.

Chocolat
Chocolat

Les pâtisseries soi-disant racistes avaient entraîné de vives réactions sur les réseaux sociaux. Il était possible de découvrir dans la vitrine de ce commerce de Grasse un homme et une femme respectivement nommés Dieu et Déesse. Ces personnages avaient la particularité de mettre en valeur les attributs sexuels et depuis de nombreuses années, ils étaient commercialisés. Or, l’affaire a pris une certaine ampleur lorsqu’une cliente a été choquée par la représentation. Le Cran (Conseil Représentatif des Associations Noires) avait alors porté l’affaire devant la justice française.

Le pâtissier de Grasse gagne grâce au Conseil d’État

Le premier verdict avait été difficile pour ce pâtissier de Grasse qui ne pouvait plus exposer ses deux créations dans sa vitrine. La décision avait une nouvelle fois entraîné de vives réactions, car ce professionnel était soutenu par de nombreux internautes. Un rebondissement de taille a été observé dans ce dossier puisque dans les Alpes-Maritimes, les clients seront susceptibles de découvrir à nouveau Dieu et Déesse, car le Conseil d’État a décidé de ne pas suivre la décision du tribunal administratif de Nice qui avait interdit l’exposition des pâtisseries jugées racistes à cause d’un trouble à l’ordre public.

À Grasse, les pâtisseries considérées comme racistes ne sont pas interdites

Le pâtissier de Grasse a désormais deux possibilités. Au vu de la décision rendue par le Conseil d’État, il a la possibilité de mettre en avant ses deux créations et cela en toute légalité selon le Parisien. Toutefois, ce choix pourrait éventuellement causer des polémiques. Il peut également renoncer à les exposer tout en sachant qu’il ne faisait rien d’interdit selon cette nouvelle décision. Le pâtissier en question ne s’est semble-t-il pas exprimé. Ces personnages en sablé auront toutefois été à l’origine d’une vive polémique et ils s’inspiraient des stéréotypes coloniaux.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !