Accueil / Insolite / Pets de vache : un inhibiteur novateur pour les réduire

Pets de vache : un inhibiteur novateur pour les réduire

Les pets de vache sont à base de méthane et pour les réduire, un inhibiteur novateur a été mis au point par un groupe de chercheurs. La baisse est tout de même de 30 % grâce à cette solution.

Vache
Vache / Crédit Photo : Pixabay – DominikSchraudolf

Les pets de vache peuvent s’avérer nocifs pour la planète comme le révèlent certains scientifiques, car il faut savoir qu’ils sont riches en méthane. Ce gaz n’est pas anodin, car il est largement pointé du doigt à cause de son impact sur l’environnement. Cette solution a donc été mise au point et elle doit être acceptée pour être par la suite répandue dans les élevages des ruminants. L’inhibiteur est un traitement sur plus de 12 semaines et les résultats ont montré qu’il réduisait de manière significative les émissions de méthane.

Le 3NOP pour agir sur les pets de vache et limiter le dégagement de méthane

Des experts se sont donc attardés sur les pets de vache et ils ont découvert le 3NOP : 3-nitrooxypropanol. Cet inhibiteur a l’avantage de cibler ce désagrément sans toutefois entacher la qualité du lait, car il faut savoir que ce dernier ne doit pas être modifié. Dans ce cas, il pourrait y avoir une catastrophe pour les éleveurs qui sont déjà dans une réelle problématique notamment en France. Dans notre pays, ils protestent contre les prix d’achat du lait et ceux de la revente tout en pointant du doigt les marges réalisées par la grande distribution.

Un inhibiteur intégré directement dans l’alimentation des vaches

Dans cette étude réalisée aux États-Unis et relayée en France par le Figaro, montre que l’inhibiteur agit sur le système digestif et notamment les tissus qui le composent. Par conséquent, lorsque la vache rumine tout au long de la journée, les émissions de ce puissant gaz à effet de serre sont diminuées. Pour rappel, les pets sont expliqués par la rumination de l’animal. Les scientifiques de Pennsylvanie ont donc pensé à intégrer directement dans les aliments cet inhibiteur.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !