Accueil / Insolite / La quantité d’urine dans les piscines et les spas est trop élevée

La quantité d’urine dans les piscines et les spas est trop élevée

Selon une étude réalisée au Canada dont les résultats ont été publiés dans Environnemental Science et Technology, il y aurait de l’urine dans les piscines publiques. Un grand bassin aurait plus de 75 litres d’urine pour 830.000 litres d’eau contre 30 litres d’urine pour un petit bassin et les jacuzzis. On entend très souvent que lorsqu’une personne soulage sa vessie dans un piscine, un halo de couleur apparaît, cette affirmation n’est sans doute qu’une légende parmi tant d’autres.

Piscine

La meilleure solution, c’est que les nageurs ne soulagent plus leur vessie dans les bassins

La saison des baignades n’est plus très loin, mais au vu de ces déclarations, a-t-on vraiment envie d’aller patauger dans une eau souillée ? Les problèmes de santé liés au mélange chlore-urine pourrait provoquer des irritations de la peau, des yeux, du nez ainsi que des troubles respiratoires, voire des bronchites après avoir inhalé les gaz de cette eau. Bien sûr, il ne faut pas cesser d’aller à la piscine, la natation reste une excellente activité physique dont les vertus ne sont plus à démontrer, il faut bien passer sous la douche avant et après la baignade.

Des désinfectants sont le plus souvent versés dans les bassins afin d’éviter que les usagers se transmettent des maladies mais le chlore et l’urine ne font pas bon ménage. Le meilleur moyen d’éviter les zones dites à risque, c’est de s’éloigner de celles fréquentées par les enfants mais les adultes ne sont pas non plus irréprochables donc un dilemme subsiste. Les scientifiques s’interrogent sur la manière de faire baisser le taux nocif dans les piscines, peut être en augmentant celui du chlore mais cela ne résoudrait qu’en partie le problème.

L’acide urique présent dans l’urine mélangée au chlore est à l’origine de troubles sévères

Les chercheurs en révélant les résultats de cette étude espèrent que les baigneurs vont prendre conscience de la réalité, que la prochaine fois qu’ils auront envie d’uriner, ils utiliseront les toilettes car contrairement à ce que l’on pense, faire pipi dans une piscine a des conséquences sur la santé.

Les reins filtrent en permanence le sang pour en extraire les substances inutiles à l’organisme, elles produisent l’urine dans laquelle elles vont se dissoudre. La vessie se remplit progressivement. L’organisme fabrique en moyenne un litre et demi d’urine en 24 heures. Durant la journée, l’eau est éliminée en général dans les quatre heures qui suivent l’ingestion. Lorsque le système urinaire fonctionne bien, nous urinons environ plus de sept fois par jour, une à deux fois la nuit. Avant d’aller se baigner, penser à aller aux toilettes cela évitera de souiller les bassins. Une bonne hygiène commence par le respect de soi.

Piscine, Pixabay – tpsdave

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cosmétiques

Cosmétiques : il est grand temps de faire le ménage dans les placards de nos salles de bain à cause des produits de beauté et d’hygiène incriminés

Plus de 1000 produits sont sur la sellette. L’association UFC Que Choisir continue sa bataille, …

Réagissez !