Accueil / Insolite / Rhume : la vitamine D renforcerait l’immunité contre les infections hivernales

Rhume : la vitamine D renforcerait l’immunité contre les infections hivernales

La vitamine du soleil aurait des avantages insoupçonnés, elle aiderait à lutter contre les petits maux de l’hiver, les infections respiratoires aiguës, elle est surtout connue pour préserver les os, elle préviendrait également contre l’ostéoporose. Une analyse de grande ampleur met en évidence ces effets positifs contre le rhume, la grippe. Les scientifiques insistent sur le fait qu’il faudrait inclure un supplément de vitamine D en hiver et au printemps. Jusqu’à présent, les médecins estimaient que l’exposition au soleil d’été suffisait à ce que l’organisme en fabrique  en quantité.

Etat grippal

Passé un âge, l’organisme ne synthétise plus cette vitamine D de la même manière

Selon plusieurs études, 36% des hommes présentent un déficit de cette vitamine contre 47% des femmes, 60% des personnes de plus de 65 ans et 90% des personnes placées en institution. La carence en vitamine D serait également associée à la mortalité cardiovasculaire, en particulier l’hypertension artérielle et à l’augmentation de certains cancers (sein, côlon) ainsi que plusieurs pathologies dysimmunitaire. Les personnes âgées sont une population plus à risque ainsi que tous les individus qui ne s’exposent pas suffisamment au soleil, les patients souffrant de maladies chroniques, de diabète, d’obésité. Toutes ces personnes devraient envisager une supplémentation de vitamine.

Comment éviter la carence en vitamine D ? S’exposer au soleil l’été avant 11 heures et après 15 heures, en consommant 100 à 120 grammes de poissons gras, sauvages deux à trois fois par semaine (sardine, thon, saumon, maquereau. La vitamine D est un produit qui peut se prendre en auto médication sans risque avec une cure à long terme. La vitamine D intervient dans l’absorption de calcium, de phosphore par les intestins puis dans la redistribution par les reins, indispensable à la croissance durant la petite enfance, elle assure la robustesse du squelette.

La vitamine D pourrait réduire les infections hivernales

Chaque hiver, nous assistons à une recrudescence de rhume, de grippe, d’infections ORL, le nez qui coule, les éternuement, la fièvre, les frissons, ces symptômes deviennent presque récurrents durant la période froide. Pour la saison 2016/2017, la grippe a fait à elle seule plus de deux millions de victimes, toutes ces pathologies coûtent chères à la sécurité sociale. Une équipe internationale propose de se diriger ver la vitamine D, les infections hivernales seraient moins nombreuses. La prise d’une supplémentation semble être associée à un risque diminué de plus de 70%. Tout le corps médical n’est pas d’accord avec ces affirmations, selon ces opposants, les études réalisées sur les vertus de la vitamine D sur la diminution des infections hivernale ne sont pas assez solides. En France, la vitamine D n’est pas remboursée.

Etat grippal, Pixabay

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Une loupe

Le Blob, ni animal ni végétal, ni champignon, cette sorte de mousse fascine les scientifiques, elle a des propriétés étonnantes

Cette sorte de cellule géante se prénomme blob car on ne sait pas comment la …

Réagissez !