Accueil / Insolite / Robe bleue, noire, marron : une réponse enfin apportée

Robe bleue, noire, marron : une réponse enfin apportée

La robe bleue, noire ou marron est intéressante d’un point de vue scientifique, car elle met en avant les particularités du cerveau.

Robe bleue, noire, marron
Robe bleue, noire, marron

La robe bleue, noire ou marron a soulevé les passions pendant plusieurs jours et même si le débat paraît insolite, il ne l’est pas du tout pour les scientifiques. En effet, ces derniers ont l’occasion d’avoir une étude grandeur nature en se plongeant dans les milliers de tweets que ce vêtement a pu générer. De ce fait, en regardant avec attention, ils se sont demandé pourquoi des internautes l’a découvraient noire, bleue, jaune ou encore marron. D’un point de vue scientifique, la couleur de la robe serait donc précieuse.

La robe bleue est complexe à cause de la luminosité

En effet, il est difficile d’avoir une réponse universelle sur le coloris de cette robe en se basant uniquement sur une photo. Il faudrait donc l’a détenir entre ses mains pour annoncer formellement la couleur, mais l’exposition à la lumière pourrait une nouvelle fois jouer des tours. Il faut savoir que le bleu n’est pas un coloris anodin, car avec la luminosité, il a la capacité d’être atténué vers le bleu clair et même le blanc ou au contraire être renforcé en tirant vers le noir. Différentes théories ont donc été annoncées et une réponse aurait été enfin partagée grâce à un cortège de trois chercheurs qui ont étudié le phénomène.

La couleur de la robe dépend de la sensibilité à la lumière

La robe peut être bleue, blanche, marron ou encore noire. Toutes les réponses sont validées, car l’internaute ne la percevra pas de la même façon en fonction de sa perception de la couleur de la lumière naturelle, son âge et la qualité de l’image. De ce fait, la différence entre les couleurs est simplement expliquée par la lumière. Ainsi, les internautes qui ont eu l’occasion de penser que la fameuse robe était noire et bleue ont une sensibilité plus intense de la lumière artificielle. A contrario, ceux qui l’ont perçue comme blanche n’ont pas la même sensibilité qui est impactée par la vie nocturne ou classique.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !