Accueil / Insolite / Saint-Suaire : le linceul de JC à contempler à Turin

Saint-Suaire : le linceul de JC à contempler à Turin

Le Saint-Suaire, le linceul de Jésus-Christ est exposé durant deux mois à Turin. Cela n’était pas arrivé depuis 2010, le pape François pourra le contempler.

Le Saint-Suaire à Turin
Le Saint-Suaire à Turin

Le pape qui doit se rendre au mois de juin dans la ville de Turin pourra visiter le linceul dans la cathédrale de la ville, il a désiré se recueillir sur la relique et pour cela il a décidé qu’elle devait à nouveau être exposée pour que les fidèles puissent la voir et la découvrir. En 2010, le Saint-Suaire avait été aux yeux de tous, plus de deux millions de pèlerins avaient fait le déplacement, la relique avait réuni les croyants et les curieux du monde entier. Le Saint-Suaire désigne pour les chrétiens le linge qui recouvrit le visage de Jésus de Nazareth ou le linceul qui a servi à envelopper son corps après sa mort, chez les juifs c’est de coutume d’entourer le corps du mort d’un drap avant de le mettre dans le tombeau.

Le Saint-Suaire de Jésus-Christ fait débat

L’histoire n’a pas toujours reconnu l’authenticité de ces reliques, par exemple dans le cas du Saint-Suaire de Turin, les deux évêques successifs de Troyes auxquels la relique fut présentée en premier lieu déclarèrent qu’il s’agissait d’un faux et interdirent l’exposition. Ce fut l’antipape Clément sept qui institua le culte. Selon l’évangile, quand Jésus ressuscita, le linceul fut retrouvé à sa place dans le tombeau, mais sans son corps à l’intérieur. Le Suaire de Turin est un drap de lin jauni de 4,36 mètres de long et de 1,10 mètre de large montrant l’empreinte très floue d’un homme présentant les traces de blessures correspondant à un crucifiement.

Le Saint-Suaire à Turin suscite la curiosité

Au-delà de toute considération religieuse, les spécialistes ont essayé avec honnêteté de répondre à la seule question importante, est-il le vrai Sain-Suaire qui a enveloppé Jésus ? Des recherches ont été effectuées depuis 100 ans, un échantillon prélevé en 1998 démontre que le Suaire de Turin est un faux, qu’il ne fait pas parti du linge originel. Vrai ou pas ce morceau de tissu peut apporter aux croyants un moyen de renforcer leur foi et pour tous les autres un instant de paix, car le monde en a bien besoin.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !