Accueil / Insolite / Scorpion géant de 1.5 mètre, le monstre de l’Ordovicien

Scorpion géant de 1.5 mètre, le monstre de l’Ordovicien

Un géant des mers a été découvert de façon fortuite, il mesurait plus d’un mètre cinquante. Des chercheurs viennent de découvrir dans le nord-est de l’Iowa aux États-Unis, une vieille espèce de scorpion, elle remonterait à plus de 460 millions d’années. Cette trouvaille inestimable a donné lieu à une étude qui a été publiée dans la revue scientifique « BMC Evolutionary Biology ».

Le scorpion (photo d'illustration)
Le scorpion (photo d’illustration) / Crédit Photo : Pixabay – Foto-Rabe

L’objectif : tout connaitre des espèces animales qui ont peuplé la planète. Il y a de cela des millénaires, ce but semblait irréalisable et pourtant des scientifiques cherchent constamment des fossiles comme celui trouvé en Amérique pour mieux comprendre notre propre évolution. L’équipe de chercheurs vient de mettre en évidence un fossile d’un scorpion mesurant la taille d’un être humain, les 150 morceaux qui ont été découverts sont d’excellente qualité et ils ont permis aux chercheurs de reconstituer l’animal de façon très détaillée. Les fragments ont été observés au microscope, ils révèlent des détails fabuleux, les pattes de l’animal étaient velues, l’un des auteurs de l’étude a déclaré qu’il avait « l’impression d’étudier la peau d’un animal moderne » selon Sciencepost.

La découverte d’un scorpion géant avec des crochets

Ce scorpion vivait dans les mers du Paléozoique, il y a de cela 460 millions d’années, il a été baptisé « Pentecopterus decorahensis », un nom bien scientifique qui rappellera aux personnes férues d’histoire, un ancien navire grec du XIIe siècle avant J.C «  le Pentécontère ». L’animal était muni de deux pattes à l’arrière qui lui étaient très utiles pour naviguer dans les grandes profondeurs des mers et pour creuser le sol, ses membres antérieurs très inclinés à l’avant et munis de crochets puissants lui servaient sans aucun doute à capturer ses nombreuses proies, sa tête en forme de bouclier était de toute évidence une protection contre ses ennemis.

Le monstre de plus d’un mètre est l’ancêtre du scorpion actuel

Les scientifiques après l’étude de ce fossile très bien conservé ont pu en déduire qu’il devait peupler les mers de toute la planète et qu’il était surement un prédateur redoutable de l’époque, les chercheurs estiment que ce fossile pourrait être l’ancêtre du scorpion actuel et aussi de toutes les arachnides, une découverte majeure pour mieux comprendre l’évolution animale et humaine, des trésors de ce genre, il en existe surement encore de nombreux à travers le monde.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !