Accueil / Insolite / Sexe : le pénis du Microbrachius Dicki date de 380 M d’années

Sexe : le pénis du Microbrachius Dicki date de 380 M d’années

Le sexe a été inventé par le Microbrachius Dicki et c’est donc grâce à lui que les relations sexuelles sont possibles aujourd’hui.

Le sexe chez les Microbrachius Dicki
Le sexe chez les Microbrachius Dicki

Certains peuvent se demander : quelles sont les origines du sexe ? Pour trouver la réponse, il faut se projeter dans le passé et plus précisément il y a 380 millions d’années. Une étude s’est donc attardée sur ce sujet et des résultats surprenants ont été publiés dans la revue Nature. Aujourd’hui, les relations sexuelles sont acquises et peu de personnes se questionnent sur les origines ou quel a été le premier être vivant à avoir un pénis ? Des chercheurs ont toutefois voulu apporter des réponses à des questions qui peuvent paraitre insolites.

Les chercheurs découvrent les origines du sexe

Le sexe date donc de l’époque du Microbrachius Dicki et ce nom un peu barbare fait référence à un poisson. Ce dernier a donc inventé les relations sexuelles et il aurait un autre point en commun avec les humains. En observant cette espèce, des chercheurs ont constaté qu’il était un ancêtre lointain de l’Homme. Un détail interpellait également la communauté de scientifiques puisque le Microbrachius Dicki est équipé de deux bras et leur utilisation restait un mystère. Finalement, ils ont constaté que les deux membres avaient un rôle important dans les relations sexuelles.

Le sexe aurait commencé avec les Microbrachius Dicki

Le sexe était donc possible pour cette espèce puisque le mâle utilisait ses deux bras pour positionner son pénis dans la région génitale de sa compagne tout en tenant cette dernière proche de son corps. Il s’agissait d’un appendice osseux qui avait une forme de L selon les chercheurs. Pour illustrer le concept, des experts ont eu l’idée de reproduire via des images de synthèse l’accouplement des Microbrachius Dicki. Des fossiles de ces derniers ont été retrouvés en Chine, en Estonie et notamment dans les lacs d’Écosse. Cet appendice serait donc l’ancêtre du pénis et cette espère aurait été la première à copuler.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !