Accueil / Insolite / Sommeil : les ancêtres avaient le même rythme de sommeil

Sommeil : les ancêtres avaient le même rythme de sommeil

Le rythme de sommeil a-t-il changé au cours de ces dernières décennies ? C’est un vaste débat qui mobilise bien des avis contradictoires. Des chercheurs américains se sont penchés dessus, ils ont comparé le rythme de sommeil de certaines tribus non industrialisées et au quotidien primitif par rapport au nôtre actuellement. Les hommes qui vivent de façon différente et loin de la modernité de nos cités ne dormiraient que 6 heures par nuit, pourquoi alors faut-il avoir un sommeil plus long pour bénéficier d’une vie qualitative ?

Le sommeil chez les seniors
Le sommeil chez les seniors / Crédit Photo : Pixabay – geralt

L’étude publiée dans la revue « Current Biology » et qui a été relayée par « Independant » nous révèle que les hommes qui vivent loin de toutes nos contraintes et obligations multiples ont besoin de moins d’heures de sommeil que nous et cette situation se rapproche parfaitement des besoins de nos ancêtres. Les journées de travail à rallonge, le multimédia sont en partis responsables de nos troubles du sommeil. Les chercheurs ont étudié trois tribus primitives vivant en Tanzanie, Namibie et Bolivie, leur quotidien se rapproche de celui de nos ancêtres du paléolithique, ils vivent de chasse, de pêche et de cueillette.

Certains volontaires ont accepté de porter à leurs bras des bracelets aptes à contrôler les heures d’endormissement et les scientifiques ont découvert que ces personnes ne dormaient pas plus de 5 à 6 heures par nuit, la température et la luminosité détermineraient le coucher et le lever selon le rapport des scientifiques en charge de cette enquête.

Le rythme du sommeil était similaire chez les tribus primitives

De nos jours, les médecins conseillent un cycle de sommeil de huit à neuf heures. Les analyses qui ont été faites sur ces tribus montrent que les niveaux de la pression sanguine sont bien plus bas et donc leurs conditions physiques sont bien meilleures. Ces personnes sans électricité vont se coucher trois heures après le coucher du soleil et lorsque la température baisse, ils dorment donc durant la période la plus fraîche de la nuit et en hiver ils dorment une heure de plus. Les scientifiques déclarent au vu de cette enquête que les insomnies sont complètement inconnues de ces tribus primitives.

Les ancêtres ne dormaient pas beaucoup

Est ce que le monde industriel à outrance, la télévision constamment allumée, nos téléphones ultra-intelligents nous empêcheraient de dormir aussi longtemps qu’avant ? La réponse est négative, nos ancêtres dormaient moins et ils ne s’en portaient pas plus mal.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !