Accueil / Insolite / Uriner dans une piscine chlorée : une pratique tellement néfaste pour la santé

Uriner dans une piscine chlorée : une pratique tellement néfaste pour la santé

Les piscines municipales contiendraient entre 30 et 75 litres d’urine, cela représente t-il un danger pour la santé ? Ce constat n’est guère encourageant, au vu des résultats de cette toute dernière étude canadienne, les piscines municipales sont de vrais bouillons de culture, leurs taux de toxicité dans les bassins ne donnent guère envie de plonger. Le chlore pourrait être la solution pour désinfecter tout cela, mais en réalité, c’est plutôt le contraire qui se produit. Lorsqu’il est mélangé avec l’urine, des substances dangereuses pour la santé se forment.

Piscine

Uriner dans une piscine, des conséquences bien trop souvent sous estimées par les nageurs

Uriner dans les bassins municipaux peut se révéler être une pratique difficilement acceptable pourtant elle est très répandue. Ce constat est malheureusement alarmant en matière d’hygiène, de santé. Toutes ces molécules toxiques seraient potentiellement nocives pour les poumons, le cœur, le système nerveux central avec en plus un risque accru de développer un cancer de la vessie, de l’asthme. Souvent lorsque l’on sort de la piscine, les yeux sont rouges, on pense à tort que le chlore est responsable de cette irritation, en réalité le fautif, c’est ce liquide. Uriner dans une piscine n’est pas un geste respectueux mais il est également un danger pour la santé de chacun.

Un petit pipi dans toute cette immensité d’eau, qui pourra bien voir cette incivilité ?

Une étude parue il y a quelques jours dans la revue Environmental science & technology nous donne presque le dégoût des piscines municipales. En effet, de nombreux nageurs ne jugent pas bon d’aller aux toilettes, ils se lâchent dans les bassins. Entre 30 et 75 litres d’urine ont été décelés soit l’équivalent d’une poubelle de rue. Les jacuzzis ne sont pas épargnés par cette incivilité bien au contraire puisque le taux de toxicité dans ce genre de produit serait plus important encore que dans les piscines. Le chlorure de Cyanogène formé par la présence de l’urine et du chlore affecte les poumons, le cœur, le système nerveux central. Les nageurs professionnels pâtissent également de ce manque d’hygiène. Des biopsies ont été réalisées sur leurs poumons, elles ont révélées la présence d’inflammation qui serait comparable à celle de parents asthmatiques. Selon une précédente étude, chaque nageur libère deux verres d’urine à chaque baignade.

Piscine, Pixabay – tpsdave

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Grillon

Des insectes au menu, sommes-nous prêts pour ce genre d’alimentation, la découverte sera-t-elle plus forte que le dégoût ?

Nous préparons tous nos repas, ferons-nous bientôt un gâteau avec des sauterelles grillées, des larves, …

Réagissez !