Accueil / Médicaments / 5 ans déjà que « bébé médicament » est venu au monde

5 ans déjà que « bébé médicament » est venu au monde

Il y a cinq ans que naissait un bébé conçu pour permettre à sa sœur d’être soignée, en effet la petite fille était atteinte d’une maladie génétique du sang qui se traduit par un défaut de production de l’hémoglobine. La personne qui souffre de cette pathologie se voit incommodée d’une grande anémie, d’une fatigue persistante, de vertiges et l’organisme est particulièrement fragilisé. Les médecins ont proposé aux parents de la fillette qu’un autre enfant non porteur de la maladie pourrait venir en aide à sa sœur. Aujourd’hui comment vont ces deux enfants ?

Les deux enfants se portent très bien 5 ans après les faits

Tout le processus de guérison s’est effectué via le cordon ombilical du bébé, des cellules souches ont été prélevées puis greffées à la fillette. Le 26 janvier 2011, le petit Umut-Talha est venu au monde. L’annonce de cette naissance a suscité à l’époque quelques controverses, des personnalités ont dénoncé la pratique en qualifiant l’enfant d’objet de consommation et bien les catholiques ont crié au scandale. France Info a retrouvé la famille cinq ans après et la petite fille et son frère vont parfaitement bien, ils ont un comportement similaire à tous les enfants de leur âge.

Un processus de guérison novateur

Aucune trace du passé pour le petit garçon, actuellement en maternelle, il est en pleine santé. En effet, le bébé n’a subi de piqûres, de prélèvements, tout le processus de guérison de sa sœur s’est fait via le cordon ombilical du petit garçon, en quelques semaines, les cellules malades de la fillette sont devenues saines grâce à son petit frère.

Le concept du bébé médicament a été stoppé

C’est une très belle histoire malgré les polémiques de l’époque, les hommes d’église et autres philosophes qui ont critiqué cette réussite scientifique. Il existe que cinq enfants « médicaments » en France. Aujourd’hui, ces « bébés sauveurs », les généticiens ont arrêté cette pratique, trop longue et trop chère. Pour tous les parents qui traversent cette même épreuve, ils leur restent deux alternatives , la banque des cordons ombilicaux et l’étranger, Belgique, Espagne, la loi dans ces pays est bien moins strictes qu’en France.

Papa dormant avec son bébé, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médicaments

Les traitements de la maladie de Crohn pourraient augmenter le risque de lymphome

La maladie de Crohn est en progression ces dernières décennies. En France, plus de 120.000 …

Réagissez !