Accueil / Médicaments / Les effets secondaires des médicaments responsables de 15 000 décès/an

Les effets secondaires des médicaments responsables de 15 000 décès/an

Les médicaments entraînent des effets secondaires et ils sont parfois très nuisibles. Un livre dévoilé récemment annonce qu’ils seraient tout de même à l’origine de 15 000 morts toutes les années, c’est un chiffre très surprenant.

Des effets secondaires responsables de nombreux décès

Nombreux sont les patients qui scrutent les notices des médicaments pour partir à la recherche des contre-indications et des effets secondaires. Ces derniers peuvent prendre toutes les formes, car nous parlons aussi bien d’un simple mal de tête et même de vomissements ou de problèmes de santé encore plus graves. Malheureusement, dans l’industrie du médicament, plusieurs affaires ont secoué les journaux comme ce fut le cas avec le Mediator par exemple ou encore récemment les essais cliniques de Rennes. Des femmes ont même tenu pour responsable des pilules contraceptives.

15 000 patients perdent la vie tous les ans à cause des médicaments

Ce livre dévoilé via la collaboration d’Irène Franchon (médecin), Antoine Béguin (avocat) et Jean Christophe Brisard (journaliste) nous apprend que le nombre de décès par an est très élevé. Les effets secondaires sont donc au cœur d’un véritable scandale sur le sol français puisque 15 000 personnes meurent tous les ans. Ils peuvent être identifiés dans plusieurs cas de figure, car en parallèle des effets secondaires, il y a aussi une surdose ou encore une mauvaise association comme le précise l’avocat dans les colonnes de Metronews.

Demander l’avis d’un professionnel de la Santé est vital

Les médicaments demandent la plus grande rigueur et il faut obligatoirement demander l’avis d’un médecin. Pourtant, ces dernières années l’automédication a pris une ampleur très importante et certains consommateurs ingèrent les molécules sans prendre en considération quelques recommandations. En parallèle, le trio demande davantage de transparence notamment en insistant sur l’information des clients. Il est donc primordial de garder en mémoire qu’un médicament n’est pas un bonbon que l’on ingère sans prendre au préalable quelques précautions. Les professionnels de la Santé doivent rester des interlocuteurs et dans certains cas, le pharmacien peut offrir quelques renseignements.

Médicaments, Pixabay – FraukeFeind

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médicaments

Gaspillage de médicaments : une plateforme collaborative pour leur offrir une 2e vie

Les Français se sentent de plus en plus concernés par le gaspillage, les médicaments font …

Réagissez !