Accueil / Médicaments / Fièvre chez le nourrisson : l’attitude à avoir

Fièvre chez le nourrisson : l’attitude à avoir

En 2015, un médecin du SAMU a été suspendu de ses fonctions après avoir prescrit une dose trop importante de paracétamol à un enfant âgé de 5 mois. La température chez un enfant est une réaction naturelle mais elle est très paniquante pour les parents. L’organisme se défend contre les infections grâce à la fièvre, afin de mieux la gérer, il essentiel  tout d’abord de bien prendre la fièvre de son enfant mais aussi de savoir à quel moment précis, il devient nécessaire de la faire baisser. On peut parler de fièvre lorsque celle-ci atteint les 38 degrés. Il existe des bons gestes pour que l’enfant tolère mieux cet épisode avant de donner quelques médicaments.

Pieds de bébé

Les médicaments contre la fièvre ne sont jamais anodins chez un enfant

La fièvre est une réaction normale du corps, chez un enfant elle est particulièrement fréquente. Pour redonner un certain confort, il faut dans un premier temps lui retirer une couche de vêtement sans pour autant le déshabiller complètement, la température de la pièce doit être maintenue entre 19 et 20 degrés. Il faut aussi le faire boire très régulièrement, quant au bain, il est plus conseillé par les professionnels de santé, il fait baisser la fièvre trop vite, il peut aussi être désagréable pour l’enfant qui est malade, un inconfort inutile. Le paracétamol reste le premier geste des parents, il faut être prudent, bien respecter la dose-poids ainsi qu’un intervalle de 6 heures entre les prises.

Le Doliprane n’est pas un médicament anodin

La consultation médicale s’impose si l’enfant est âgé de moins de trois mois, si la fièvre persiste plusieurs jours, s’il pleure beaucoup, s’il est abattu. D’autres symptômes doivent être des facteurs déclenchant d’une prise en charge, vomissements, respiration difficile. A la suite du décès du bébé de 5 mois, la haute autorité de santé a tenu à rappeler que la fièvre doit être bien identifiée avant une prescription médicamenteuse. Selon l’agence régionale de santé si ce bébé est décédé, c’est que le médecin du SAMU n’a pas assez interrogé la mère de l’enfant sur l’état de santé de ce dernier, en effet, une dose trop importante de paracétamol a été administré à cet enfant de 5 mois. Les erreurs de dosage sont malheureusement fréquentes surtout dans les solutions buvables. Selon Pourquoidocteur, entre mars 2013 et décembre 2015 plus de 163 cas ont été identifiés.

Pieds de bébé, Pixabay – FeeLoona

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médicaments

Gaspillage de médicaments : une plateforme collaborative pour leur offrir une 2e vie

Les Français se sentent de plus en plus concernés par le gaspillage, les médicaments font …

Réagissez !