Accueil / Médicaments / Un nouveau test sanguin pour supprimer les prescriptions d’antibiotiques inutiles

Un nouveau test sanguin pour supprimer les prescriptions d’antibiotiques inutiles

Les antibiotiques sont encore trop souvent prescrits alors qu’ils sont inefficaces. Ils ont la faculté lorsqu’ils sont bien utilisés de faciliter la destruction des bactéries ou d’en limiter sa propagation. La France est l’un des pays où l’on en consomme le plus. Des chercheurs de l’école de médecine de l’université de Stanford en Californie aux États-Unis proposent un nouveau test sanguin, le but : prescrire les antibiotiques seulement en cas de réelle nécessité. Les résultats des travaux ont été publiés dans Science Translational Medecine.

Doigt en sang

De nombreuses bactéries sont à l’origine de différentes maladies

Elles se développent dans le monde entier, ce nouveau test, d’un coût très peu élevé, d’une utilisation rapide permettrait de mieux mettre en évidence les super bactéries. Entre infections bactériennes, virales, les médecins ont parfois du mal à discerner si la prescription est utile, les examens demandent du temps, de plusieurs heures à quelques jours, de ce fait, les antibiotiques sont très souvent prescrits durant cette période intermédiaire.

Les chercheurs de Stanford ont expliqué que ce test sanguin identifie plus de sept gènes dont l’activité change en cas d’infection. Le test a été essayé sur plus de 96 enfants malades, le procédé s’est avéré très efficace, 89% des infections bactériennes, 54% des infections virales ont été identifiées.

Un test sanguin problématique à cause du temps demandé

D’autres études vont être dirigées sur un plus large public, les résultats doivent être confirmés. Il demeure pourtant un petit souci, la lenteur du test, quatre à six heures sont nécessaires pour obtenir un résultat. Une personne atteinte de septicémie doit être soignée le plus rapidement possible, le dispositif devra donc être amélioré, car, dans ce cas précis, le temps est important.

Un test sanguin pour éviter une telle prescription inutile

Selon les centres fédéraux de contrôle, de prévention des maladies, un tiers des 154 millions d’ordonnances pour des antibiotiques prescrits chaque année aux USA par les médecins s’avèrent être inutile. La résistance microbienne est responsable de plus de deux millions d’infections, dont 23.000 décès, par an aux États-Unis. Comment éviter de prescrire des antibiotiques pour rien, ce nouveau test répondra peut-être aux attentes dans ce domaine.

Doigt en sang, Pixabay – TC-TORRES

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Des médicaments

Aspirine : une nouvelle vertu dévoilée par une étude britannique assez surprenante

L’aspirine pourrait avoir des vertus préventives contre de très nombreuses maladies, cancers, infarctus, accident lors …

Réagissez !