Accueil / Médicaments / Le Stilnox sera bientôt classé comme un stupéfiant

Le Stilnox sera bientôt classé comme un stupéfiant

Avec des millions de boites vendues chaque année, ce médicament est utilisé dans le traitement des troubles sévères du sommeil, c’est l’un des somnifères les plus prescrits en France. Il se retrouve également sur les ordonnances suspectes d’être falsifiées selon un rapport de l’agence nationale de sécurité du médicament. La prise surtout à des doses importantes peut provoquer une réelle dépendance. Un trouble du sommeil ne doit jamais conduire le patient à augmenter la prescription initiale. Sa prise expose à un risque accru de chute surtout chez les personnes âgées ainsi que des troubles de la mémoire. Le Stilnox passe dans le lait maternel, il est donc fortement déconseillé  aux femmes qui allaitent.

Photo d'illustration de médicaments

Pour éviter les abus, il sera bientôt classé comme un stupéfiant

L’information a été publiée dans le journal officiel du 10 janvier. Les Français restent très accros aux somnifères. Selon des experts, à long terme leur efficacité est remise en question, les effets secondaires sont également importants, ils entraînent un risque supplémentaire de développer la maladie d’Alzheimer, mais aussi une baisse de la vigilance, des troubles du comportement, des chutes. Plus de 40% des personnes de plus de 85 ans prennent un somnifère avant de se mettre au lit de façon régulière. Normalement, ce genre de remèdes devraient être prescrits pour une durée limitée alors que bien souvent l’ordonnance est renouvelée tous les mois, voire toutes les années. La souffrance sociale est souvent à l’origine de ces abus.

Rappelons qu’actuellement plus de 4 millions de personnes ont recours à ce somnifère régulièrement

Certains patients n’hésitent pas à consulter plusieurs professionnels de santé de peur de manquer de médicament comme le mentionne le Monde. En 2012, l’agence nationale de sécurité du médicament avait estimé à plus de 22 millions de boites de Stilnox vendues dans notre pays. Dans trois mois, il sera classé dans la liste des stupéfiants, il sera prescrit sur des ordonnances sécurisées, il sera alors plus difficile de s’en procurer de façon illicite auprès de plusieurs praticiens. Il existe des manières plus naturelles pour combattre les insomnies passagères. Il suffit parfois de revoir son mode de vie, son alimentation, préférer les médecines douces comme la phytothérapie. Ne jamais pratiquer l’automédication en matière de somnifères, consulter un médecin quand les insomnies persistent.

Photo d’illustration de médicaments, Pixabay – PeteLinforth

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Pilule

La pilule est-elle toujours autant plébiscitée par les femmes ?

La pilule est devenue légale en 1967. Le général De Gaule a promulgué le texte …

Réagissez !