Accueil / Minceur / L’obésité infantile : comment éviter la surcharge pondérale dès le plus jeune âge ?

L’obésité infantile : comment éviter la surcharge pondérale dès le plus jeune âge ?

Un enfant qui grandit sans prendre trop de poids ne saura sans doute pas concerné par le surpoids plus tard, à contrario, il peut devenir obèse à l’adolescence. Heureusement la majorité des enfants présentant quelques kilos superflus ne seront pas des adultes obèses.

Être en surpoids

Durant la petite enfance, les bons gestes à adopter sont importants

Lorsqu’un bébé pleure, il faut éviter de lui donner systématiquement le sein, le biberon, un biscuit, il n’a pas forcément faim. Stimulez également sa motricité le plus tôt possible via un tapis d’éveil. Plus tard ne pas laisser l’enfant grignoter entre les repas, cela reste essentiel. Les récompenses sucrées sont aussi à éviter ainsi que les en-cas devant la télévision. En plus d’un sport régulier, il est important d’encourager l’enfant à bouger, surtout lui donner l’exemple. A l’adolescence, c’est plus compliqué à cet âge, il va développer un comportement alimentaire lié à ses goûts ou à ceux du groupe d’amis qu’il fréquente, une sorte d’intégration. Les parents ne doivent pas démissionner, gardez toujours à l’esprit que les bonnes habitudes prises très tôt se gardent en général tout au long de la vie. Le principe risque à court terme pour un enfant en surpoids, c’est l’isolement, les moqueries, ce qui entraîne chez lui une perte de confiance.

Avec un sommeil régulier et une alimentation saine, le problème de poids diminué

Des chercheurs du collège of Public Health de l’université de l’Ohio ont peut être trouvé comment éviter à l’enfant de trop prendre du poids. Les résultats ont été publiés dans la revue médicale The International Journal of Obesity. Les bonnes habitudes alimentaires ainsi que les heures régulières du coucher pourraient éviter à l’enfant cette situation. Ce rituel serait même bénéfique pour le contrôle, la régularité des émotions. Tout doit commencer dès la petite enfance, à l’âge de 3 ans. Plusieurs études ont démontré qu’un sommeil de mauvaise qualité aurait une influence nocive sur le poids. Le sommeil, l’alimentation de qualité ne peuvent pas non plus tout résoudre. La génétique, les maladies, le milieu social ont également un rôle à jouer dans le surpoids.

Être en surpoids, Pixabay – mojzagrebinfo

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Couples

Les couples une fois mariés prennent du poids, les hommes sont davantage concernés

La prise de poids est-elle une conséquence inévitable du mariage ? Les hommes et les …

Réagissez !